Le Conseil National du Logiciel Libre se lance dans la présidentielle

En lien avec l'Aful, l'April et OW2, le CNLL dévoile la liste des questions qu'il compte poser aux candidats à la présidentielle sur la thématique Open Source.

Patrice Bertrand, président du Conseil National du Logiciel Libre (CNLL), l'avait annoncé en exclusivité dans nos colonnes : "le CNLL entend s'impliquer dans le débat des présidentielles" (voir l'interview vidéo : "Le Conseil National du Logiciel Libre va s'impliquer dans la présidentielle"). Suite à une consultation de ses membres, le conseil qui a pour vocation de représenter les associations et groupements d?entreprises du logiciel libre en France, vient de dévoiler la liste des questions qu'il compte mettre sur la table. Au total huit grandes thématiques ont été définies :

 la place du Logiciel Libre dans la commande publique,
 la place du Logiciel Libre dans l'éducation et la formation,
 les aides à la R&D et le Logiciel Libre,
 le soutien aux PME,
 les brevets logiciels,
 les standards ouverts,
 les fondations FLOSS,
 la neutralité du Net.

"Sur chacun de ces sujets, nous allons présenter les vues et les attentes des entreprises du Logiciel Libre, et demander aux candidats et à leurs partis, de prendre position", précise le CNLL. Le dossier a été adressé à Europe Ecologie Les Verts, au Front de Gauche, au Front National, au Modem, au Parti Socialiste et à l'UMP. Les réponses de chacun seront ensuite rendues publiques.

Autour du même sujet

Le Conseil National du Logiciel Libre se lance dans la présidentielle
Le Conseil National du Logiciel Libre se lance dans la présidentielle

Patrice Bertrand, président du Conseil National du Logiciel Libre (CNLL) , l'avait annoncé en exclusivité dans nos colonnes : "le CNLL entend s'impliquer dans le débat des présidentielles" (voir l'interview vidéo : "Le Conseil National du...