Windows Azure inaugure l'hébergement de sites et d'apps mobiles

Windows Azure inaugure l'hébergement de sites et d'apps mobiles Une nouvelle salve de services cloud arrive en version finale chez Microsoft. L'hébergement de sites Web et d'applications mobiles est à l'honneur.

Dans le sillage d'Amazon avec AWS, Microsoft entend bien faire de Windows Azure un cloud pour tous les usages. Face à ce défi, l'éditeur vient d'annoncer la disponibilité en version finale de son service d'hébergement de sites web (Web Sites). 

Web Sites est conçu aussi bien pour héberger des sites que des applications métier. A l'occasion de la sortie de sa version finale, Microsoft introduit un SLA de 99,9%, ainsi qu'un service de support 24h/24 et 7j/7. La solution propose des machines virtuelles dédiées (avec classiquement trois niveaux de puissance possibles en fonction des besoins) permettant d'héberger jusqu'à 500 sites web. Pour tester le dispositif, une offre d'appel gratuite, sans engagement de niveaux de service, limite la capacité d'hébergement à 10 sites.

Microsoft en profite pour enrichir Web Sites, et le faire monter en gamme. Le service prend désormais en charge les certificats SSL, et donne la possibilité d'utiliser des instances en 64-bit. Autre nouveauté : un mécanisme d'auto-dimensionnement - avec la possibilité de provisionner ou déprovisionner automatiquement des instances en fonction du volume de trafic.

La version finale des Mobile Services, dessinés pour héberger la couche serveur des applications mobiles, est également disponible. Une solution qui prend en charge aussi bien les applications mobiles web que les apps natives pour iOS, Android, Windows Phone et Windows 8.x. Supportant divers composants de back end (authentification, services push...) ce service représente une alternative à Google Cloud Endpoints, que se limite de son côté au support d'iOS et Android.

 Source

Autour du même sujet

Windows Azure inaugure l'hébergement de sites et d'apps mobiles
Windows Azure inaugure l'hébergement de sites et d'apps mobiles

Dans le sillage d'Amazon avec AWS, Microsoft entend bien faire de Windows Azure un cloud pour tous les usages. Face à ce défi, l'éditeur vient d'annoncer la disponibilité en version finale de son service d'hébergement de sites web (Web...

Annonces Google