Microsoft .Net s’impose de plus en plus face aux autres environnements

Comparatif de la plate-forme de Microsoft avec les infrastructures Java et PHP. Une vision sans concession proposée par un expert spécialisée avant tout dans la technologie .Net.

Au début des années 2000, Microsoft a décidé de marquer un tournant dans ses produits dédiés au développement. La première version de Microsoft .Net, .Net 1.0, a ainsi vu le jour. Depuis, de nouvelles versions dotées de fonctionnalités innovantes et à la pointe de la technologie hardware sont régulièrement lancées.

.Net a été conçu pour faciliter la tâche des développeurs puisqu'il les aide dans le développement, le débogage, le déploiement et la maintenance d'applications aussi bien pour des applications lourdes (applications Windows) que légères (applications Web), périphériques mobiles et/ou basés sur Office. Pari réussi !

.Net versus JAVA
La plate-forme de développement .Net a séduit plus d'un développeur grâce aux nouveautés et fonctionnalités qu'elle offre. Parmi ses nombreux avantages, elle permet aux développeurs d'optimiser leur temps de travail.

De plus, l'intégration et l'adaptation, quelque soit sa formation initiale, est améliorée puisqu'elle supporte de nombreux langages dont les plus populaires : VB.Net, C++, Delphi.Net, F#, J#, JScript .Net, IronPython, PowerShell, Perl, Pascal, Cobol... et le C#. Le C# est un langage qui a été développé spécialement par Microsoft pour .Net et s'est inspiré du langage Java.

Aujourd'hui, les langages de développement .Net  sont moins bien implantés que leurs concurrents Java et PHP mais la tendance change d'année en année car ils ne cessent de monter en puissance. Dans les années 1990, l'environnement Java est apparu. Unique en son genre et multiplate-forme par sa machine virtuelle, il ne trouve aucun concurrent à sa hauteur. En l'espace de 12 ans, il est devenu le langage le plus utilisé pour les applications.

A l'instar de Java, le PHP est un des langages scripts les plus utilisés au monde, né après Java mais bien avant .Net. Il a pu s'étendre sans trop de difficultés notamment avec la dernière version orientée objet. Il a fallu attendre 2002 pour que Microsoft réagisse en contre-attaquant avec la séduisante plate-forme de développement .Net qui est aussi riche que Java.

L'éditeur a su tirer profit des erreurs de J2EE et a ajouté une souplesse de développement en utilisant toute la force de l'objet sans la complexité J2EE. Pour que Microsoft puisse s'implanter dans le monde, grâce à la plate-forme .Net, il a répondu aux faiblesses de la version Java de Sun.

Une amélioration constante des versions .NET, appréciée et reconnue des professionnels
A chaque nouvelle version, Microsoft comble certaines lacunes comme la multiplate-forme grâce à Mono Projet Open Source pour permettre de faire tourner des applications .Net sous Linux ou des requêtes d'extraction de données simplifiées par Linq.

Les nouveaux processeurs à multiples coeurs ne sont pas en reste puisque Microsoft prévoit, dans sa prochaine version, d'en tirer partie plus facilement que jamais grâce à un gain de temps d'écriture substantiel et une performance maximale des exécutables et sites crées.

L'objectif de chaque nouvelle version est de permettre la création rapide d'applications de plus en plus fiables, mieux sécurisées et plus facilement gérables. Du côté du développement Web, une révolution a eu lieu grâce à l'ASP.Net. Face au PHP qui est, certes, simple et de plus en plus puissant, Microsoft a su remporter des parts de marché sur les utilisateurs d'ASP et PHP.

Son langage ASP.Net permet le développement en mode débug et avec points d'arrêt contrairement au PHP, ce qui garantie une gestion simplifiée avec les bases de données et surtout une mise en place rapide du graphisme des pages Web.

Microsoft a également répondu à la majorité des entreprises qui désirent s'orienter à présent vers des environnements managés, comme le propose le .Net. Toutefois, le point faible du Framework tient de la difficulté à retranscrire du code des anciennes versions aux nouvelles. Plus l'écart des versions augmente, plus la complexité de portabilité s'accroît. Etant conscient de cette difficulté, Microsoft met à disposition des outils performants afin de faciliter le travail de migration.

Autre difficulté pour les ingénieurs : suivre la cadence de sorties des nouvelles versions. Heureusement, des communautés d'échange et de partage ainsi que de nombreux sites se sont développés autour de ce thème. L'apprentissage et la mise à niveau sont de plus en plus facilités et accessibles.

Des sondages montrent que la tendance au sein des entreprises consiste à passer du Java au .Net. D'autant plus que, dans la majorité des tests réalisés entre Java et .Net, il est incontestable que .NET est plus efficace que son homologue. Si le critère de performance est un facteur important pour les entreprises, le choix peut s'avérer capital. Certaines entreprises affirment avoir obtenu un gain de productivité allant de 15 à 50 %.

De plus, un projet peut être développé pour un coût raisonnable grâce aux versions express gratuites et mises à disposition par Microsoft. Bien que limitées en fonctionnalités, celles-ci sont suffisamment riches pour supporter un projet.

En résumé, il est difficile de départager les principaux langages de développement mais une chose est certaine : la bataille est bien engagée, et Microsoft .Net a su parfaitement tirer son épingle du jeu en moins d'une décennie.

La concurrence ne peut que pousser Sun/Oracle et Microsoft à s'améliorer. Java reste à ce jour le langage le plus utilisé devant le C et le Visual Basic. La plate-forme .NET souffre encore un peu de sa jeunesse, 6 ans de retour d'expérience, ce qui peut paraître assez mince pour certaines entreprises.

Toutefois, .NET fait son chemin parmi les langages du futur. La crise ne semble pas être un frein à son développement. Les versions gratuites et la compatibilité avec des plates-formes Open Source, très prisées en ce moment, via le projet Mono ouvrent de nombreuses perspectives d'avenir pour Microsoft.

Autour du même sujet