Confidentiel : UPS acquiert le réseau de points relais Kiala

Le transporteur américain, qui complète par cette acquisition sa couverture du dernier kilomètre dans plusieurs pays d'Europe, va pouvoir y développer ses activités BtoC.

Le JDN a obtenu confirmation que le transporteur américain UPS a fait l'acquisition du réseau de points de retrait Kiala. Selon le marché, l'opération rapporte entre 10 et 15 millions d'euros à son fondateur, ce qui porterait la valorisation de Kiala aux alentours de 100 millions d'euros. Après avoir tourné auprès de plusieurs logisticiens, le dossier Kiala a finalement trouvé preneur chez l'Américain, qui par ce rachat met surtout la main sur l'acteur doté du système informatique le plus évolué en matière de gestion de points de livraison. UPS pourra dorénavant couvrir véritablement le "dernier kilomètre" avant le domicile des consommateurs et développer ses activités BtoC en proposant une offre quasiment concurrente de celle de La Poste.

 

Jusqu'à présent, les colis e-commerce livrés par UPS sont, en l'absence du destinataire, renvoyés dans un entrepôt auquel le client final n'a pas accès, contrairement aux bureaux de poste. Associer l'offre existante d'UPS à un réseau de relais de proximité permettra au transporteur de mettre en place des services de livraison ainsi que de retour des commandes qui en feront un concurrent bien plus direct de La Poste. Cette annonce sera officialisée une fois qu'UPS en aura informé ses clients les plus importants.

 

Lancé en 2001, Kiala est opérationnel en Belgique, en France, en Espagne, au Luxembourg et aux Pays-Bas. En 2010, son chiffre d'affaires s'élevait à 47,2 millions d'euros. Mi-2011 la société, qui livrait la majorité de ses colis dans les points relais de Mondial Relay, avait mis fin à son partenariat avec la filiale des 3 Suisses et annoncé des accords avec Altadis et Geodis (lire le dossier Mondial Relay et Kiala divorcent : comment ils comptent réussir l'un sans l'autre, du 21/07/2011). En octobre 2011, Kiala revendiquait 7000 points de livraison dont 4000 en France. Depuis sa création, il a levé plus de 60 millions d'euros.

 

 

Article modifié le 15/02/2012 à 15h00 :

L'opération rapporte entre 10 et 15 millions d'euros à son fondateur, soit une valorisation de Kiala de 100 millions d'euros environ et non, comme précédemment indiqué, de 10 à 15 millions d'euros.

Acquisition / Logistique