Info JDN : MesRideaux.fr lève 1,2 million d'euros pour la décoration sur-mesure

Info JDN : MesRideaux.fr lève 1,2 million d'euros pour la décoration sur-mesure Ce site Internet confectionne rideaux et stores à partir d'un large choix de tissus et de finitions. Ce financement lui permettra de développer un outil de visualisation des produits pour les clients.

Du sur-mesure en ligne pour rideaux, stores, têtes de lit, coussins, tringles et tissus au mètre… Voilà l'offre de MesRideaux.fr qui vient tout juste de lever 1,2 million d'euros, auprès de différents investisseurs dont Pierre-Edouard Sterin, fondateur de Smartbox. Créée en 2010, la société s'était jusque-là auto-financée. Cette première levée de fonds intervient sous l'impulsion d'un nouveau duo de dirigeants arrivé en novembre 2016.

"Notre premier objectif est d'asseoir notre position en France dans le secteur et de nous déployer au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie, à raison d'un pays par an", commence Nicolas Torlonting, codirecteur général de MesRideaux.fr. Aujourd'hui, ses clients sont surtout Français, Belges et Suisses. Face à ces perspectives, l'entreprise recrutera de nouveaux collaborateurs (IT, e-commerce, ventes, marketing et service clients) afin de passer de six personnes en 2017 à plus de vingt d'ici fin 2019.

Le pure player parvient à proposer du haut de gamme à des prix compétitifs.

MesRideaux.fr innovera également avec un nouveau site Internet dès le mois de novembre 2017 et de nouveaux services. "Nous permettrons à nos clients de commander en cinq clics via à un configurateur qui les aidera à se projeter", continue Laetitia Truchi-Janowski, codirectrice générale de MesRideaux.fr. Ce nouvel outil permettra de visualiser le produit dans une pièce virtuelle et de tester le rendu avec différentes couleurs ou textures.

Le pure player parvient à proposer du haut de gamme à des prix compétitifs. "En raison de la qualité des tissus et des possibilités de personnalisation, nos rideaux restent légèrement plus chers que ceux prêts-à-poser, mais nous sommes capables de fabriquer une paire avec de belles matières autour de 250 euros", explique Nicolas Torloting. Pour cela, la société compte sur des partenariats solides avec des éditeurs comme Jean-Paul Gaultier, Elitis, Thevenon ou Christian Lacroix. Enfin, "nos ateliers partenaires français et le formidable potentiel du digital nous permettent de gérer des confections complexes et une volumétrie très importante", termine Laetitia Truchi-Janowski qui estime le marché européen à plus de six milliards d'euros.

Et aussi : 

Levée de fonds / Financement

Annonces Google