Brandalley réédite son opération "Pay what you want"

Après avoir annoncé, en mai dernier, que l'on ne l'y reprendrait plus, Brandalley change son fusil d'épaule et renouvelle son opération "Pay what you want" (lire l'article Brandalley ne reconduit pas l'opération 'Payez ce que vous voulez', du 11/05/2009). A l'occasion des soldes flottants d'automne, à partir du 6 novembre midi, le site marchand permettra aux internautes de décider eux-mêmes des prix de 10 000 articles mis en vente à 1 euro minimum. En mai, Brandalley avait reçu la visite de 750 000 internautes en deux jours, enregistré 5 000 nouveaux clients et 200 000 nouveaux membres. En revanche, 85 % des acheteurs n'avaient payé les articles que 1 ou 2 euros, quel que soit le prix recommandé. "Autant l'avouer : nous sommes heureusement surpris qu'ils n'aient pas été plus nombreux", avait conclu le site. Pour cette deuxième édition, les internautes ne pourront pas acheter plus d'un produit.

BrandAlley / WAN