Les détaillants US vont se focaliser sur le Web en 2010


Après deux années difficiles, les détaillants américains vont travailler cette année sur l'amélioration de leur stratégie online, plutôt que sur le développement de leurs boutiques physiques.

Si la crise économique a profité à l'e-commerce, le retour à la hausse du moral des ménages américains pourrait également profiter à la vente en ligne. Selon une étude réalisée par la National Retail Federation (NRF) et KPMG auprès de 310 décideurs US du secteur, les détaillants américains font de l'amélioration de leur stratégie online une priorité pour 2010, souvent devant leurs opérations en magasins.

Bousculés par la crise économique en 2009, les détaillants ont en effet dû revoir leurs priorités stratégiques et prévoient peu d'ouvertures de magasins en 2010et un accent mis sur le Web. La personnalisation des sites marchands est notamment citée comme étant une priorité pour 2010 par la moitié des détaillants interrogés. Objectif : rendre l'expérience d'achat la plus proche possible des attentes de chaque internaute.

La connaissance de leurs clients constitue un enjeu important dans cette recherche d'une personnalisation accrue des boutiques en ligne. Plus des deux tiers des détaillants interrogés par la NRF et KPMG prévoient ainsi de se focaliser sur l'optimisation de leurs bases de données et le datamining afin de mieux cibler leurs clients en fonction de leurs habitudes de consommation. Selon l'étude, le déploiement de stratégies relationnelles sur les réseaux sociaux et le lancement de services mobile est également fréquemment cité.

Etats-Unis