Grève peu suivie dans les entrepôts français d'Amazon

La CGT appelait à la grève ce lundi 22 décembre pour obtenir une hausse des salaires et un allongement de la durée des pauses. France Info ne décompte que 17 grévistes à Saran.

L'appel à la grève qu'avait lancé la CGT pour ce lundi 22 décembre sur les quatre sites logistiques français d'Amazon serait finalement peu suivi. Sur le site de Saran, dans le Loiret, France Info ne décompte en effet que 17 grévistes. La CGT, premier syndicat chez Amazon avec près de 40% des voix aux dernières élections professionnelles, demande une hausse des salaires (augmentation générale et prime d'équipe mensuelle de 100 euros brut) ainsi que l'ouverture d'une négociation sur la durée de la pause.

Si une grève dans les jours qui précèdent Noël sent bien sûr le coup de pression sur la fin du pic d'activité de l'e-commerçant, le syndicat affirme ne pas vouloir embêter les clients et ajoute qu'il suffit à Amazon d'appuyer sur un bouton pour que les colis partent. Lors de la grève des entrepôts allemands d'Amazon début décembre, l'Américain avait en effet redirigé une partie de l'activité vers la France, ce qui ne fait que retarder un peu les livraisons, indique la CGT à l'AFP.

 

Noel / Amazon