Huit idées de start-up e-commerce à cloner La personnalisation : Bombfell et Zoora

Bombfell et Zoora sont deux start-up américaines s'étant saisies d'une difficulté rencontrée couramment dans la vente en ligne d'habillement : celui du choix de la taille de l'article.

partie du questionnaire de bombfell
Partie du questionnaire de Bombfell © Bombfell.com

Forme du corps, couleur de la peau, taille et marque de ses vêtements préférés, occasions visées, type d'article désiré... Autant de questions posées par Bombfell de manière visuelle et ludique pour cerner au mieux les futurs clients de l'e-marchand. En s'appuyant sur sa première force, la personnalisation de la taille de ses articles, Bombfell opère ensuite sur un principe semblable à Smithfiled Case : après remplissage d'un questionnaire, les stylistes du site envoient un article chaque mois au consommateur qui ne le paie - 69 dollars - que s'il ne le renvoie pas.


Lancé en 2011 sur un concept de "personnalisation de masse", Zoora commercialise des robes et des tenues de soirée pour femmes. A mi-chemin entre l'habillement sur mesure de Bonobos ou My True Fit et les designers indépendants que l'on rencontre sur Etsy, Zoora demande aux cyberacheteuses d'indiquer leur style et leurs marques préférées. L'algorithme du site en ressort une sélection de robes, dont l'internaute peut ensuite personnaliser la couleur, le tissu, l'ourlet ou d'autres détails encore. Pour éviter à ses membres d'avoir à enrouler un mètre-ruban autour de leur taille, Zoora leur propose même de lui envoyer leur vêtement le plus seyant pour le mesurer.

Etats-Unis