Jeff Bezos, e-vendeur de génie passionné par l'espace

Biographie de Jeff Bezos Le CEO d'Amazon, 18e fortune mondiale, à la tête d'un géant de l'e-commerce, a lancé dès 2000 un projet pour voyager dans l'espace.

bezos time man of year
Jeff Bezos, fondateur et PDG d'Amazon, a été élu Homme de l'année par Time en 1999. © S. de P. Amazon

Jeffrey Preston Jorgensen naît en 1964 à Albuquerque, dans l'Etat du Nouveau Mexique, aux Etats-Unis, de parents adolescents qui se séparent un an après sa naissance. Il n'aura plus de relations avec son père biologique. Son grand-père maternel est directeur régional de la commission de l'énergie atomique. Très tôt, le petit Jeffrey montre de grandes aptitudes en mécanique. Alors qu'il n'est qu'un enfant, il tente même de démonter son propre berceau. Alors qu'il a quatre ans, la mère de Jeff se remarie avec un américain d'origine cubaine, Miguel Bezos, qui l'adopte. Ensemble, ils déménagent à Houston et Miguel Bezos est embauché en tant qu'ingénieur par Exxon. L'été, Jeff se rend dans le ranch de 10 000 hectares que possèdent ses grands-parents dans le sud du Texas. Là, il apprend le travail de la ferme et répare de vieilles machines.

La science passionne le jeune garçon. Il installe une alarme électrique à la porte de sa chambre et transforme le garage de ses parents en laboratoire. Quand la famille déménage à Miami, en Floride, il entre au lycée et suit en parallèle des cours de science à l'université. Avec sa petite-amie, il créé un camp éducatif d'été pour les enfants, the Dream Institute, et enregistre six adhésions à 600 dollars chacune. Il sort premier de sa promo du lycée et part étudier la physique à l'université de Princeton. Très vite, pourtant, il se réoriente vers l'informatique et obtient un bachelor d'ingénierie et d'informatique en 1986.

Jeff Bezos commence sa carrière à Wall Street, en tant qu'ingénieur informatique. Il travaille pour Fitel et met au point un réseau pour le commerce international. Il rejoint ensuite Bankers Trust, dont il devient le vice-président. Enfin, en 1990, il est embauché par le fonds d'investissement D.E. Shaw &Co. Il y rencontre Mackenzie, sa future femme. En 1990, il devient le plus jeune vice-président de l'histoire de la compagnie.

Ne pas rater le coche du web

En 1994, Jeff Bezos se rend compte que les usages d'Internet sont en train d'exploser. Il décide de monter une start-up pour ne jamais regretter d'être passé à côté d'un outil au potentiel énorme. Au même moment, la Cour Suprême décrète que les e-commerçants n'ont pas à collecter de taxe sur leurs ventes dans les Etats où ils ne sont pas présents physiquement. L'idée d'une librairie en ligne germe dans son esprit. Il quitte son emploi bien payé et part pour l'Etat de Washington : la population n'y étant pas très importante, cela signifie que seule une petite partie de ses futurs consommateurs auront à s'acquitter de taxes sur les ventes de ses produits en ligne. En voiture, il traverse le pays, de New York à Seattle. Sur le chemin, il élabore le business plan d'Amazon. Depuis son garage, dans une maison louée à Seattle, il monte le site de la librairie en ligne grâce à un investissement de sa mère et de son beau-père.

Le 16 juillet 1995, Amazon est lancé. Le site marchand commence par proposer des livres à la vente puis étend son service à une large variétés de produits. La croissance est fulgurante. Au bout de deux semaines, Bezos désactive le système d'alarme censé le prévenir de chaque vente, qui sonne constamment. En deux mois, le site enregistre plus de 20 000 dollars de ventes par semaine et en quelques années il devient le leader du e-commerce mondial. Il enregistre 61 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012. Jeff Bezos est réputé comme un patron extrêmement méticuleux, qui fait attention aux moindres détails et attend la perfection de la part de ses employés.

 

La tête dans les étoiles

Fasciné par l'espace, Jeff Bezos fonde en 2000 Blue Origin, une start-up spécialisée dans les voyages spatiaux. Pendant plusieurs années, elle reste secrète. En 2006, son existence est rendue publique lorsque la start-up achète du terrain dans l'Ouest du Texas pour y pratiquer des tests de lancement. Le but de Jeff Bezos : ouvrir les voyages dans l'espace au grand public en réduisant les coûts. 

En octobre 2013, Jeff Bezos crée la surprise en rachetant le prestigieux quotidien Washington Post, dont le tirage et les résultats enregistrent alors une sérieuse baisse. "Il s'agit d'un investissement personnel, déclare-t-il alors à CNN. Je suis confiant dans le fait que je peux l'aider en lui fournissant un tremplin pour lancer toute une série d'expérimentations, et en appliquant une partie de la philosophie que nous avons suivie avec Amazon."

Le PDG d'Amazon est réputé libertaire. En juillet 2012, lui et sa femme font une donation de 2,5 millions de dollars pour soutenir un référendum sur le mariage de personnes de même sexe dans l'Etat de Washington. Depuis 1977, Bezos aurait donné 16 000 dollars au parti démocrate américain et 2 000 dollars au parti républicain.

En août 2014, selon Forbes, la fortune de Jeff Bezos s'élève à 31 milliards de dollars (23,5 milliards d'euros). Le CEO d'Amazon prend la 18e place du classement des milliardaires dans le monde (contre la 19e en 2013), et la 13e place aux Etats-Unis. 

Jeff Bezos