J.C.Penney investit et innove dans ses ventes en ligne


Le distributeur américain, qui attend beaucoup du canal Web, poursuit ses investissements technologiques afin de booster ses revenus e-commerce.

L'américain J.C.Penney, à la fois chaîne de magasins et vépéciste, continue d'investir massivement dans les nouvelles technologies afin d'améliorer sa supply chain et de refondre son site marchand. Ceci alors même qu'il a réduit de moitié le total de ses investissements, en ajournant notamment des ouvertures de points de vente. Cette année, le commerçant se dote sur son site de fonctionnalités mobiles et interactives.

Il s'agit par exemple d'avis clients reliés à Twitter et Facebook, mais aussi de promotions ciblées et géolocalisées adressées aux acheteurs munis de smartphones, qui seront lancées dans 18 mois… Les mobinautes pourront également obtenir des promotions et des avis clients sur le produit dont ils photographient le code-barres avec leur terminal. J.C.Penney déploie en outre des technologies plus expérimentales telles que les tags radio, qui lui permettent de monitorer les produits tout au long de la supply chain.

Le commerçant centenaire, qui vend sur Internet depuis 1993, avait été le premier cybermarchand, en 2005, à dépasser le milliard de dollars de ventes en ligne sur la mode et la décoration. Mais ces dernières années, sa croissance Web a ralenti, ses revenus annuels en ligne se stabilisant depuis trois ans autour de 1,5 milliard de dollars. Aujourd'hui, J.C.Penney compte sur la vente en ligne, qui représente 9 % de son chiffre d'affaires annuel de 17,5 milliards de dollars, pour lui apporter 1 milliard de dollars de revenus supplémentaires sur les cinq prochaines années. A cet effet, il a déjà décidé d'harmoniser les prix on et offline ainsi que de raccourcir le cycle de vie des produits.

Après avoir réduit de 8 % leurs budgets informatiques en 2009, les commerçants doivent dorénavant retrouver les niveaux de dépenses qu'ils avaient avant la crise, confirme d'ailleurs Forrester Research. Ces investissements servent en particulier à maintenir les ventes alors que les stocks comme les promotions sont maigres. En l'occurrence, les initiatives de J.C.Penney s'inscrivent dans un projet plus large de refonte de son infrastructure. Le marchand annonce donc que ses dépenses en nouvelles technologies augmenteront de 3 à 4 % cette année. Plusieurs centaines de millions de dollars ont déjà été alloués à l'IT depuis 15 mois. En 2009, les investissements technologiques, à 139 millions de dollars, comptaient déjà pour 23 % de l'ensemble des investissements de la société.

CANAL + / Chiffre d'affaires