Les pièges à éviter en se lançant dans l'e-commerce 1. Plaquer son offre physique sur son site Web

Internet est un canal de vente à part entière. Pourtant, certains petits commerçants l'appréhendent comme le simple prolongement de leur boutique. Si le e-commerce est bien sûr d'abord du commerce, il faut cependant éviter de se contenter de transférer son activité en ligne.

 

"Savoir construire une offre homogène"

Ainsi, proposer sur sa nouvelle boutique en ligne l'intégralité de son catalogue n'est généralement pas une bonne idée. "Sur le Web, il faut savoir construire une offre homogène, en termes de niveau de prix par exemple", explique Marc Schillaci, PDG d'Oxatis, un éditeur de solution e-commerce pour TPE-PME.

 

Le marchand devra également sélectionner ses produits, en choisissant ceux qui s'adaptent à la vente en ligne. Par exemple, si l'on peut avoir sans difficultés dans son magasin physique des articles lourds, cela pose des difficultés sur le Web. Trop de nouveaux venus dans l'e-commerce ne tiennent pas compte des problématiques de la vente à distance telles que les coûts de logistique et de transport.

 

Afin de mettre toutes les chances de son côté, le marchand pourra se concentrer sur un aspect du commerce. Cela peut être, l'offre en elle-même, le prix, les délais ou encore le conseil.

PME / CANAL +