La TNT : un vecteur vers de nouveaux services

La TNT offrira des services aussi diversifiés qu'avec Internet avec un débit colossal pour 90% de la population française.

Avec le basculement de la télévision analogique à la télévision numérique prévu dans toute la France d'ici fin novembre 2011, de nombreuses fréquences émises dans la bande 470 à 862 MHz (soit près de 400 MHz) vont être disponibles. Celles-ci pourraient permettre de diversifier et enrichir le paysage audiovisuel en favorisant l'émergence de nouveaux services pour la télévision sans nécessité de grands moyens, ce qui pourrait bouleverser l'économie de ce secteur.

 

Parmi les fréquences dégagées, près de 200 MHz de bande sont déjà attribués pour des nouveaux services, dont le service de certains reste à définir :

- plus de 70 MHz de bande (soit plus de 15%) seront pour les opérateurs télécoms pour le LTE

- 40 MHz de bande devraient également être attribué par le CSA aux 14 chaînes gratuites de la TNT (autres que TF1, France 2, Arte, M6 et Canal+ qui sont déjà disponibles en haute définition) pour la diffusion de leurs programmes en HD

- 1 multiplex de 8MHz dit « compensatoire » devrait être octroyé à chaque chaîne historique suite à la promesse faite par le CSA lors de l'introduction de la TNT. Toutefois, on note aujourd'hui, qu'aucun service en lien avec ces canaux n'a encore été annoncé par les chaînes historiques

- Enfin, 2 multiplex de 8 MHz étaient prévus pour la Télévision Mobile  Personnelle (TMP), et qui pourraient bien aller vers d'autres services en l'absence de business model pour la TMP.

 

 

La TNT en portabilité !

La TNT pourrait être reçue sur des terminaux tels que les tablettes ou sur des écrans de petite taille (moins de 32 pouces) sans nécessité d'avoir recours à une antenne extérieure. En effet, transmise en modulation plus robuste (QPSK) que celle utilisée aujourd'hui (64-QAM), elle aurait une portée plus grande et pourrait ainsi permettre de recevoir la TNT avec une petite antenne intégrée, sur un autre appareil que sur la télévision du salon par exemple. Ce modèle pourrait remplacer l'ancien modèle de la TMP qui n'a pas vu le jour car il aurait nécessité la construction d'un nouveau réseau. Ce n'est pas le cas en TNT !


Le catch-up TV & le Push VoD directement par la TNT !

Le catch-up TV (télévision de rattrapage) permet de regarder en différé et à la demande, les programmes qui ont préalablement été diffusés par les chaînes de télévision. En utilisant les bandes de fréquences disponibles, les programmes à plus forte audience pourraient, par exemple, être stockés automatiquement dans le décodeur de la maison et être regardés à tout moment. Pareillement, le push VoD  (vidéo à la demande en mode « push ») permet de diffuser en masse des films ou séries à la demande. Ces programmes pourraient également être téléchargeables sur un support de stockage.


Des services d'information en temps réel comme le traffic routier

Avec une modulation plus robuste que celle utilisée aujourd'hui, ces informations pourraient être récupérées  facilement par les récepteurs GPS munis d'une antenne TNT intégrée, affichant ainsi en temps réel le traffic routier (accidents, bouchons, travaux, messages d'alerte, météo ...) avec une grande efficacité. D'autres informations comme celles des journaux quotidiens pourraient aussi être transmis par ce biais.


La publicité délinéarisée

Il est possible de faire de la publicité délinéarisée sur la TNT. En plus d'avoir des spots de publicité diffusés de manière traditionnelle (entre deux émissions ou pendant un film par exemple), les spots pourraient être stockés et apparaitre dès lors que le téléspectateur change de chaîne pour regarder le programme qui l'intéresse. Ainsi, les annonceurs ont la garantie d'avoir une audience attentive à chaque passage. Ce format de publicité pourrait augmenter les revenus publicitaires de façon considérable par rapport à la publicité très souvent non regardée pour du contenu linéaire.


Ces 200 MHz de bande pourraient permettre de faire passer 600 Mb/s de données vers plus de 90% de la population française à condition que le CSA réfléchisse à ces sujets et les mette en oeuvre au plus vite en collaboration avec les éditeurs de contenu. Des débits équivalents à ceux de la fibre optique mais que les éditeurs pourraient lancer dès 2011 !

Autour du même sujet