Nouvelles extensions : qui a demandé quoi Avec 76 demandes, Amazon ratisse large

Parmi les sociétés ayant demandé un nombre important d'extensions se distingue particulièrement Amazon, qui en requiert 65 en caractères latins et 11 en caractères japonais.


Parmi les premières, on retrouve d'abord les marques du géant américain de l'e-commerce : .Amazon bien sûr, .Audible pour son site de téléchargement de livres audio, .Aws pour sa plateforme de services en ligne pour développeurs, .Imdb pour son encyclopédie en ligne du cinéma, .Kindle et .Fire pour ses e-books, .Prime pour son service de livraisons et de VOD sur abonnement et enfin .Zappos pour son site marchand de chaussures.  Les extensions demandées par Amazon incluent également des noms désignant directement ses champs d'activité : .App, .Book, .Buy, .Cloud, .Movie, .Music, .Read, .Pay, .Store et .Video.


Mais Amazon demande également des noms communs bien plus larges, à tel point dans certains cas que les intentions de l'e-commerçant échappent à notre sagacité : .Author, .Bot, .Box, .Call, .Circle, .Coupon, .Deal, .Dev, .Drive, .Fast, .Free, .Game, .Got, .Group, .Hot, .Jot, .Joy, .Kids, .Like, .Mail, .Mobile, .Moi, .News, .Now, .Pin, .Play, .Room; .Safe, .Save, .Search, .Secure, .Shop, .Shop, .Show, Silk, .Smile, .Song, .Spot, .Talk; .Tunes, .Tushu, .Wanggou, .Wow, .Yamaxun, .You, .Yun, .Zero.


En requérant autant d'extensions, Amazon va donc se retrouvé opposé à d'autres sociétés, à commencer par Google sur 18 d'entre elles :.App, .Buy, .Cloud, .Dev, .Drive, .Free, .Game, .Mail, .Movie, .Music, .Play, .Shop, .Show, .Spot, .Store, .Talk, .Wow et .You.


A noter que les demandes d'Amazon ont été formulées par sa filiale européenne, sise au Luxembourg.

ICANN / Amazon