Steve Jobs veut abolir les DRM

Le patron d'Apple dit souhaiter l'interopérabilité des lecteurs et des fichiers de musique. Dans une lettre ouverte publiée sur le site de sa société, Steve Jobs en appelle à "l'abolition complète des DRM" (mesures de protection techniques) en s'adressant aux quatre majors du secteur -Universal, Sony BMG, Warner et EMI. La prise de position du patron d'Apple contre les DRM constitue une petite révolution. Le succès des baladeurs iPod de la marque repose en effet en grande partie sur l'obligation des utilisateurs d'écouter sur ces baladeurs les morceaux achetés sur iTunes. Une restriction qui vaut de nombreuses critiques au fabricant, en particulier en Europe, mais aussi aux Etats-Unis où une plainte a été déposée par un particulier (lire Apple attaqué sur l'interopérabilité aux Etats-Unis, du 03/01/07). 

Apple / Steve Jobs