Conservations des données : Bing s'aligne sur l'avis du G29

Bing va raccourcir la durée de conservation des données personnelles à six mois, contre dix-huit mois actuellement. Au terme de cette durée, le moteur de recherche de Microsoft effacera l'intégralité des adresses IP des internautes. Microsoft se plie ainsi aux recommandations du G29, qui regroupe les Cnil des pays membres de l'Union européenne, qui estimait en 2008 que les moteurs n'ont pas besoin de conserver les données permettant d'identifier les internautes au-delà de six mois (lire l'article Les Cnil européennes limitent l'usage des données par les moteurs, du 08/04/2008). Microsoft avait à l'époque affirmé qu'il était prêt à descendre de dix-huit à six mois, à condition que ces concurrents en fassent de même. Depuis, Google a consenti à réduire cette durée de dix-huit à neuf mois. Yahoo a de son côté choisi "d'anonymiser" en partie ces données au bout de trois mois, contre treize mois auparavant.

Microsoft / Moteur de recherche