Revivez les débuts de Yahoo, Paypal, Craigslist et Apple Craigslist : Craig Newmark, fondateur (2/2)

J. Livingston : Le moment pivot, d'après vous, est-ce quand vous avez pris la décision de vous mettre à plein temps sur craigslist, lors de ce déjeuner avec vos gros clients ?

C. Newmark : Disons que oui, c'était à la mi-décembre 1997, au cours de ce déjeuner où les clients m'ont dit : "Ça ne fonctionne pas, il faut que tu t'investisses plus sérieusement et prennes le contrôle des événements". Ce que j'ai fait.

 

J. Livingston : C'est intéressant justement de voir à quel point certaines start-ups internet peuvent démarrer avec très peu d'argent.

C. Newmark : C'est vrai. Pour tout vous dire, quelques personnes m'ont un peu aidé en me faisant des faveurs? Mais globalement, les premières années, j'étais le seul à m'investir, à donner de mon temps et à utiliser ma force de travail. Si j'avais facturé mes heures, cela aurait représenté une très grosse somme?

Mais tout cela n'a plus d'importance aujourd'hui.

 

"Je voulais éviter d'être tenté de vendre des parts"

 

Livingston : Est-ce que les investisseurs venaient frapper à votre porte pour vous proposer de l'argent ?

C. Newmark : Oui, dès 1999, et nous en avons encore eu beaucoup l'an dernier. Cela me permet d'évaluer le montant des sommes sur lesquelles j'ai choisi de tirer un trait.

 

J. Livingston : Avec les entreprises qui voudraient vous racheter, comment cela se passe-t-il ?

C. Newmark : Nous leur répondons non poliment. Vous savez, eBay s'est procuré des parts. Ça nous convient que ce soit eBay, parce que nous avons cette "boussole morale" en commun. La personne qui possédait les parts et qui les a cédées est un ancien employé. Elle avait des parts parce que malheureusement, il y a quelques années, j'ai fait le choix d'accorder une participation dans l'entreprise. C'était pour une bonne raison : je voulais éviter d'être tenté de vendre des parts ... je ne résiste pas toujours très bien à la tentation ! Ensuite, cette personne a quitté la société et, en 2004, a choisi de vendre ses parts. Nous ne sommes vraiment pas comme les autres start-ups dont vous vous préoccupez. C'est une succession d'événements, c'est tout. Nous nous en sommes bien sortis, et c'est en grande partie grâce à Jim.

Autour du même sujet