L'Etat va investir 400 millions dans des start-up via un FCPR

Eric Besson Etat FCPR capital risque Eric Besson a annoncé ce matin sur France Info la création d'un FCPR doté de 400 millions d'euros afin d'investir dans des start-up du secteur Internet.

Eric Besson a annoncé ce matin sur France Info la création par l'Etat d'un fond commun de placement à risque (FCPR) afin d'investir dans des start-up du secteur de l'Internet. Le fond sera doté de près de 400 millions d'euros. Le ministre de l'industrie a précisé que l'Etat allait prendre des parts significatives dans des petites entreprises du web, avec des participations comprises entre 1 et 10 millions d'euros. 

 

L'Etat pourra prendre jusqu'à 30% des sociétés soutenues. Eric Besson estime au nombre de 30 les dossiers qui devraient aboutir d'ici la fin de l'année. Parmi les secteurs concernés, on trouve ceux de l'e-santé, de l'e-éducation et du cloud.


Eric Besson a indiqué que ce fond viendrait en complément d'Oséo, l'organisme de prêt et d'accompagnement pour les entreprises. La création de ce fond a été rendu possible grâce "aux investissements d'avenir, ex-Grand Emprunt" précise le ministre, qui devrait également évoquer aujourd'hui au conseil des Ministres la quatrième génération de téléphonie mobile (4G). Eric Besson, et plus généralement l'Etat français expliquent vouloir rattraper le retard de la France dans le domaine du Web, un secteur qui fait aujourd'hui office de relais de croissance pour l'économie française.

Capital risque / Collectivités locales