Un poisson d'avril tourne mal chez le Facebook russe Vkontakte

Le fondateur de VKontakte a annoncé sa démission, avant de révéler qu'il s'agissait d'un poisson d'avril. Une blague qui pourrait bien lui coûter son poste.

Pavel Dourov, fondateur du réseau social russe Vkontakte (lire le dossier : "Ces start-up européennes valorisées plus d'un milliard de dollars", du 06/03/14) a donné sa démission du poste de directeur général mardi 1er avril. "Ma liberté d'action en tant que directeur général pour diriger la société s'est nettement réduite, explique-t-il alors. C'est devenu de plus en plus difficile de défendre les principes sur lesquels notre réseau social est fondé. Je continuerai à participer à la vie de VKontakte en tant que fondateur, mais les postes d'administration dans ces conditions ne m'intéressent pas." Le porte-parole du réseau social ayant refusé de commenter, la déclaration a semé le doute chez les internautes. Pourtant, il s'agissait bien d'un poisson d'avril. "Joyeuse fête à ceux qui ont cru que je démissionnais vraiment volontairement", a écrit Pavel Dourov aujourd'hui sur sa page VKontakte.

Pas sûr que la blague ait vraiment fait rire le fonds d'investissement United Capital Partners (UCP), qui possède 48% du réseau social. "Le conseil d'administration a reçu une lettre de Pavel Dourov donnant sa démission", a indiqué une porte-parole à l'AFP. "Il a depuis posté sur sa page VK que sa démission était un poisson d'avril. Inutile de dire que nous ne trouvons pas ça drôle, surtout si on prend en compte le fait que le conseil d'administration de VK se réunit en ce moment à Riga pour évoquer les candidats en vue d'un remplacement de M. Dourov."

Pour bien comprendre la situation, il faut savoir que Pavel Dourov est en conflit depuis plusieurs mois avec le fonds d'investissement UCP, qui l'accuse d'avoir utilisé les ressources de VKontakte pour créer une application de messagerie instantanée indépendante, Telegram (lire l'article : "Telegram, le concurrent de WhatsApp qui gagne 5 millions d'utilisateurs par jour", du 24/02/14). Pavel Dourov est de son côté soutenu par le groupe Internet Mail.ru, qui détient près de 40% des parts de VKontakte. Le fondateur est quant à lui sorti du capital du réseau social en janvier dernier, en vendant sa part de 12%.

Facebook / Fonds d'investissement