La justice renvoie Hi-Media et Rentabiliweb dos à dos

Le tribunal de commerce condamne les deux sociétés à se verser des dommages intérêts concernant une affaire de dénigrement.

La cinquième chambre du tribunal de Commerce de Paris a condamné Rentabiliweb à verser 100 000 euros à Hi-Media à titre de dommages et intérêts pour parasitisme (50 000 euros) et dénigrement (50 000 euros). Hi-Media a de son côté été condamnée à verser 25 000 euros de dommages et intérêts à Rentabiliweb pour avoir supprimé une référence à cette dernière dans une notice de Wikipedia.


Cette décision de justice, rendue vendredi 1er juillet, fait suite à une plainte déposée en juin 2010 par Rentabiliweb. L'entreprise de Jean-Baptiste Descroix Vernier accusait Hi-Media d'avoir tenté de lui nuire en supprimant de la notice "micropaiement" de Wikipedia toute mention de Rentabiliweb. En réponse, le groupe de Cyril Zimmerman avait accusé Rentabiliweb d'avoir déclaré dans la presse que sa filiale de micropaiement Allopass était en perte de vitesse. Hi-Media avait également accusé Rentabiliweb d'avoir enregistré le terme "Allopass" comme mot-clé Adwords.

Juridique / Micropaiement