Sony lance un concurrent à YouTube

Sony lance ce vendredi au Japon son site de partage vidéo. Le fabricant japonais veut d'abord tester le potentiel de ce nouveau site par rapport à YouTube sur son marché d'origine, avant un déploiement international. Baptisé "eyeVio", ce service compte séduire les ayants droits en vérifiant avant publication la légalité de la diffusion des vidéos. Sony a choisi un modèle économique mêlant publicité et partenariats avec des médias. eyeVio est le dernier concurrent affiché de YouTube, après les accords le mois dernier entre NBC et MySpace.  

Sony