Twitter poursuivi pour violation de brevet

Une société texane, estimant que Twitter viole trois de ses brevets, attaque le site de micro-blogging. TechRadium possède des brevets pour un système qu'elle qualifie de "notification de masse", permettant d'envoyer des messages à plusieurs personnes en même temps et via différents outils de communication. La société a notamment pour clients l'armée, des écoles et des services publics et ces messages relèvent souvent de cas d'urgence. TechRadium demande des dommages et intérêts d'un montant non précisé. Dans des documents internes fournis par un hacker au site américain "Techcrunch", les dirigeants de Twitter disent s'attendre à être souvent poursuivis pour violation de brevets.

Juridique / Twitter