Ce que les consommateurs attendent des marques Des consommateurs globalement moins fidèles

  

Lorsque l'on demande aux internautes de d'évaluer de 0 à 10 leur fidélité aux marques et enseignes, ces derniers font preuve d'une plus grande prise de distance par rapport à l'année dernière. Ainsi, l'évaluation de la fidélité entre 2007 et 2008 diminue à la fois pour les enseignes et pour les marques. Même la passion du shopping ("J'adore faire les magasins") se tasse très légèrement, baisse du pouvoir d'achat oblige.

 

Dans ce contexte, Internet parvient à maintenir son statut. Preuve que la défiance aux marques se fait de plus en plus sentir : le Web reste souvent un canal propice aux bonnes affaires, sur lequel l'influence des marques est parfois secondaire.

CANAL +