Le marché des adservers en France Comment l'outil se présente pour l'utilisateur

De simples serveurs de bannières, les adservers sont aujourd'hui des solutions complexes auxquelles ont été ajoutées des modules fonctionnalités qu'il est possible de choisir à la carte, selon que l'on souhaite diffuser de la publicité seulement sur Internet ou aussi sur mobile, que l'on veuille utiliser de la géolocalisation, diffuser de la vidéo, etc. Les adservers proposent des solutions différentes pour les agence/annonceurs et les régies/éditeurs, mais globalement les services sont similaires. Voici comment la solution se présente à ses utilisateurs en règle générale.

 

Une interface simplifiée

Les solutions d'adserving les plus importantes du marché - parmi lesquelles Open Adstream, Smart Adserver, Adtech Helios et Dart - se présentent de manière similaire aux clients. Avec un login et un mot de passe, les abonnés ont accès via Internet à leur compte. Un compte unique par client pour lequel diverses personnes de l'entreprise peuvent, grâce à des droits d'utilisateurs, avoir un accès personnalisé suivant leurs besoins.

Fini les échanges de papiers entre commerciaux et trafic manager pour planifier une campagne de publicité. Maintenant, via une interface simplifiée qui ne laisse rien paraître de la complexité de l'outil, il suffit de télécharger l'objet publicitaire à diffuser, d'indiquer la date de début et de fin de la diffusion, éventuellement de capper l'affichage, de préciser l'url vers laquelle la publicité renvoie, pour mettre en ligne soi-même une publicité. Bref, l'outil ne nécessite pas de pré-requis particulier.

Cette interface utilisateur est modelable suivant les besoins. "Pour Pages Jaunes qui compte des centaines de commerciaux très mobiles en France, nous avons développé une interface où seuls figurent un accès aux rapports statistiques, l'état de l'inventaire et un bouton pour enregistrer une campagne publicitaire", explique Frédéric Berne pour Open Adstream (24/7 Real Media).

Les sites éditeurs sont tagués d'un script qui appel le serveur de bannière pour qu'il lui envoie de la publicité.

 

Des options multiples

De simples serveurs de bannières, les technologies d'adserving ont progressivement intégré des modules supplémentaires qui leur permettent de faire du ciblage géographique ou comportemental, de diffuser de la vidéo, de diffuser de la publicité sur mobile et, pour certains acteurs, sur IPTV (télévision interactive). Il est possible d'utiliser plusieurs modules en même temps et d'avoir une approche de plus en plus orientée one to one. Le nombre de modules choisis par le client déterminent le montant de al facture au même titre que les fonctionnalités utilisées, le nombre d'impressions, les volumes de publicité diffusés.

Si les adservers diffusent des informations, ils en reçoivent également : rapports de diffusion, état de l'inventaire, statistiques, audience, etc. sont envoyés régulièrement aux clients, de façon systématique ou sur demande. Cela s'effectue en quelques minutes à peine. Une rapidité qui permet de rapidement optimiser une campagne si nécessaire : un atout important surtout lorsque la campagne ne dure que quelques jours.

Les outils actuels, tout du moins les plus importants, peuvent aussi être utilisés avec d'autres outils externes de facturation, de consolidation des chiffres ou tracking, des bases de données, etc.  

Autour du même sujet