Publicis s'offre l'agence Razorfish pour 374 millions d'euros


Le groupe français rachète l'agence digitale de Microsoft. Il atteindra dès 2009 son objectif fixé pour 2010 : réaliser 25 % de ses revenus en ligne.

Deux ans et demi après le rachat de l'américain Digitas Publicis met la main sur l'agence Web de Microsoft, Razorfish. Le groupe français de communication a annoncé dimanche 9 août qu'il va débourser 530 millions de dollars (374 millions d'euros), pour s'offrir Razorfish. Le réseau Razorfish intègrera l'entité Vivaki, aux côtés du réseau Digitas. Les deux marques devraient rester autonomes, notamment pour continuer de gérer les comptes d'annonceurs concurrents.

La transaction, sera conclue formellement au quatrième trimestre 2009. Elle sera financée par en partie par le versement de 6,5 millions d'actions ordinaires Publicis auto-détenues. Microsoft va ainsi devenir l'un des principaux actionnaires de Publicis, avec 3 % du capital. Le solde sera payé sur la trésorerie disponible (Publicis disposait à la fin du premier semestre de 3,5 milliards d'euros de liquidités).

Malgré un montant inférieur à ceux proposés par le britannique WPP et du japonais Dentsu, l'offre de Publicis a été préférée par Microsoft. La transaction s'accompagne en effet d'un partenariat stratégique entre Publicis et Microsoft. Pendant cinq ans Publicis s'engagera sur un certain volume d'achats de bannières, publicités vidéo et liens sponsorisés sur les sites de Microsoft. En retour, Razorfish restera l'agence de référence de Microsoft sur Internet.

Publicis précise que ce partenariat stratégique ne remet pas en cause son partenariat avec Google, mais vise à offrir à ses clients un accès privilégié aux eux principales plates-formes publicitaires en ligne. En janvier 2008, Google et Publicis avaient noué un partenariat destiné à renforcer leurs relations commerciales (lire l'interview de Sophie Rubenthaler (Performics) et Arnauld Mitre (Google), du 24/07/2009).

Via le rachat de Razorfish, Publicis confirme son attrait pour le digital, segment le plus porteur de la publicité (lire le dossier La galaxie Publicis tourne de plus en plus autour du Web, du 03/02/2009). Au premier semestre, Publicis a réalisé 20,8 % de son chiffre d'affaires dans le numérique, avec une croissance organique de 5,7 %. Grâce au chiffre d'affaires de Razorfish, qui avoisine les 400 millions de dollars par an, Le groupe français tirera, dès la fin de cette année, un quart de son chiffre d'affaires de ses activités numériques, ce qu'il prévoyait de réaliser fin 2010.

Microsoft / Publicis