L'Arcep veut baisser le prix des terminaisons d'appels mobiles

L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) soumet à consultation publique son projet de décision portant sur les plafonds des tarifs de terminaison d'appel vocal mobile que devront respecter les trois opérateurs pour la période allant du 1er juillet 2009 au 31 décembre 2010. Ce projet de décision est mis en consultation publique jusqu'au 24 novembre.

Ces tarifs correspondent au prix que se facturent les opérateurs entre eux pour terminer l'appel d'un de leurs clients sur le réseau d'un autre opérateur. Le gendarme des télécoms propose notamment d'imposer une baisse au 1er juillet 2009 du tarif de terminaison d'appel mobile de 6,5 à 4,5 centimes d'euro la minute pour Orange et SFR et de 8,5 à 6 centimes d'euro la minute pour Bouygues Telecom, puis au 1er juillet 2010 une deuxième baisse de 4,5 à 3 centimes d'euro la minute pour Orange et SFR et de 6 à 4 centimes d'euro la minute pour Bouygues Telecom.

Cette baisse des tarifs des terminaisons d'appels mobiles "stimulera l'innovation, en favorisant le développement des offres d'abondance à destination de tous les réseaux, appels "all-net" et non des seuls appels "on-net", et des offres de convergence fixe/mobile, libérant ainsi les usages", estime l'Arcep dans un communiqué.

Un porte-parole de France Télécom-Orange, interrogé par Reuters, se déclare "surpris par le niveau extrêmement bas des terminaisons d'appels proposés" dont la mise en oeuvre "aurait un impact non négligeable sur le chiffre d'affaires de France Télécom" de l'ordre de plusieurs dizaines de millions d'euros. Aucun commentaire n'a pu être obtenu par l'agence de presse auprès de SFR ou de Bouygues Telecom.

Orange / SFR