Le japonais KDDI accuse NNT de monopole sur la fibre

L'opérateur japonais KDDI s'inquiète des freins à une saine concurrence sur le marché de la fibre optique au Japon. Kazuhiro Koga, l'un des dirigeants du deuxième opérateur de télécommunications de l'archipel affirme en effet que NTT est le seul opérateur à pouvoir couvrir 100% de la population japonaise.

KDDI déploie actuellement son propre réseau de fibres optiques, mais n'a pas l'intention ni les moyens de couvrir 100% de la population, contrairement à NTT. En tant qu'opérateur historique, ce dernier a déjà mis en place dans tout le pays les infrastructures nécessaires au déploiement de la fibre. De fait une large majorité des 15 millions d'abonnés à Internet par fibre optique du pays sont clients de NTT.

KDDI