Les opérateurs ont les moyens de consolider le secteur

Selon un calcul de BNP Paribas, les 10 plus importants opérateurs de télécommunications européens pourraient lever jusqu'à 75 milliards d'euros pour réaliser des acquisitions s'ils portaient leur ratio d'endettement à 2,5 fois leur Ebitda (résultat opérationnel avant dépréciation et amortissement). Selon un analyste du groupe cité par Reuters, Vodafone Group pourrait à lui seul lever 15,75 milliards d'euros de cette manière.

Europe / Vodafone