Fibre optique : Orange et SFR s'allient et marginalisent Free


Orange et SFR pourraient mutualiser leurs réseaux pour couvrir les zones moyennement denses en fibre optique.

Orange et SFR viennent de s'entendre pour tester la mutualisation d'une partie de leurs réseaux de fibre optique afin de couvrir les zones moyennement dense, révèle "Les Echos". Ce test, qui pour le moment ne concerne que les villes de Bondy et Palaiseau en Ile-de-France revient à mutualiser leurs réseaux  en amont d'une zone de 100 à 1 000 logements.

Seul un des deux opérateurs tirera ensuite, depuis ce point de rencontre, son réseau jusqu'aux logements et l'exploitera, louant par la suite l'accès aux foyers aux autres opérateurs. Si le test s'avère concluant, il pourrait déboucher sur un partenariat national pour couvrir les zones moyennement denses. Orange avait jusque-là, repoussé toute idée de mutualisation de ses réseaux. Si Free n'a pas encore rejoint cette alliance, l'opérateur ne devrait pas tarder à le faire, au risque d'être marginalisé dans ces zones.

Cet accord a été conclu quelques jours avant le discours du premier ministre sur le développement du haut débit, qui doit se tenir le 18 janvier. Pour couvrir les zones moyennement denses, François Fillon entend organiser des appels d'offres subventionnés afin de définir un opérateur qui posera la fibre puis qui mettra son réseau à disposition de la concurrence. Selon "Les Echos", Orange et SFR pourraient alors répondre à ces appels d'offres en commun.

Orange / SFR