La croissance du parc de clients mobiles français se redresse


La progression du parc de clients mobiles en France accélère pour la première fois depuis plus d'un an, poussée par les MVNO et les usages multimédias. 

Le marché de la téléphonie mobile poursuit son développement, au moins en nombre d'abonnés. Fin juin, la France comptait 58,9 millions de clients à un opérateur mobile, soit 1,2 % de plus que trois mois plus tôt, selon l'Observatoire des indicateurs mobiles de l'Arcep. En comparaison, la progression sur trois mois se limitait à 0,5 % au deuxième trimestre 2008 et à 0,4 % au premier trimestre 2009. Quant à la croissance en glissement annuel du nombre de clients mobiles, elle repart enfin à la hausse, à 5,2 %, après cinq trimestres de ralentissement.

Le taux de pénétration du mobile atteint aujourd'hui 91,8 % de la population. Mieux, donc, que les 88,1 % d'il y a un an, mais encore loin de la moyenne européenne, qui dépasse les 100 % de taux pénétration. Les forfaits poursuivent également leur progression : ils représentent 68,7 % du parc avec 40,5 millions d'abonnements (+8,1 % sur un an). Le parc prépayé stagne, lui, autour de 18 millions de clients. Le parc des opérateurs virtuels (MVNO) augmente quant à lui plus vite que l'ensemble. En un trimestre, ces opérateurs ont attiré 108 000 nouveaux clients. Ils en comptent désormais 3 millions et leur part de marché s'établit à 5,3 %.

Toujours d'après l'Arcep, les utilisateurs actifs de services multimédias mobiles (Internet, e-mail et MMS) sont 19,9 millions, en hausse de 4,4 % sur le trimestre et de 18,7 % sur un an. Enfin, la croissance des SMS ralentit. 14,65 millions de ces messages auront tout de même été envoyés au cours du trimestre, soit 7,2 % de plus en trois mois et 85 % de plus en un an.

Arcep / Part de marché