Comment optimiser l'achat de mots-clés dans l'e-tourisme Exploiter tous les réseaux de recherche

Pour Olivier Moustacakis chez eSearch Vision, mieux vaut exploiter tous les réseaux de recherche à savoir Google mais aussi Yahoo, MSN, ou encore Ask (aux Etats-Unis car le réseau exploite les liens Google en France). "Il n'y a pas de contre-valeur à être sur tous les moteurs de recherche même si les volumes sont plus faibles sur certains." Car en effet chacun a ses particularités. Par exemple "le CPC est plus faible sur Yahoo, le taux de conversion plus élevé sur MSN, note-t-il. Certains moteurs de recherche locaux sont également très performants comme au Portugal, en Pologne ou encore en Corée".

 

De même, il faut éviter les copier-coller d'un réseau à l'autre car les messages ou mots-clés performants sur l'un ne le sont pas forcément sur un autre.

 

De son côté, François Houste estime que "rien ne justifie de dépenser ses budgets sur d'autres moteurs de recherche si l'on cherche uniquement à augmenter le trafic de son site. Inutile de se disperser quand on sait que Google draîne la majorité de l'audience du Web." Pourtant il souligne que, aux Etats-Unis, Bing analyse les requêtes et en déduit si elles relèvent d'une intention d'achat ou pas afin de faire remonter les résultats les plus pertinents. "Une telle pratique peut offrir un taux de conversion plus important que sur Google, c'est très intéressant."

Réseaux