Banques : le krach silencieux Banques britanniques : - 34% depuis janvier 2011

Depuis janvier 2003, l'indice moyen du cours des trois plus grandes banques du Royaume-Uni (HSBC, Barclays et Lloyds Banking Group) a vu sa valeur fondre de 62%. Depuis début janvier, ce sont 34% de leur valeur qui se sont envolés.

l'indice britannique reflète la moyenne des cours de hsbc, barclays et lloyds
L'indice britannique reflète la moyenne des cours de HSBC, Barclays et Lloyds Banking Group de janvier 2003 à septembre 2011. © JDN

Le cours de HSBC, la première banque européenne, a baissé de 51% par rapport à son plus haut du 21 décembre 2006, et de 25% depuis le début 2011.

Le cours de Barclays a perdu 80% par rapport à son plus haut du 16 mars 2007 et 42% depuis le début de l'année.

Mais ce n'est rien à côté de la situation de Lloyds Banking Group, dont le cours a été divisé par vingt depuis son plus haut en février 2007. L'établissement, nationalisé à 65% en mars 2009, ne parvient pas à retrouver les faveurs des investisseurs et subit des variations brutales de son cours de bourse. Depuis le 1er janvier 2011, le cours de Lloyds Banking Group a encore perdu 55%.

Depuis 2010, les trois banques ont changé de patron et annoncé des départs massifs.

Crise financière / HSBC