Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Les administrateurs de biens qui facturent doublement

les locataires doivent se méfier des frais dont ils s'acquittent.
Les locataires doivent se méfier des frais dont ils s'acquittent. © AlcelVision - Fotolia.com

De la même manière que les syndics de copropriétés arrondissent leurs fins de mois à coup de facturation abusives, les gestionnaires de biens s'en donnent eux aussi à cœur joie avec les locataires dont ils ont la charge. C'est le constat qu'à fait l'association de consommateurs CLCV, en décembre dernier à partir de témoignages recueillis pendant ses permanences. Ainsi, facturer un état des lieux d'entrée et de sortie 110 euros chacun est parfaitement illégal. Certains administrateurs de biens facturent également 2,50 euros par mois l'envoi d'une quittance. A nouveau illégal. D'autres font payer un renouvellement de bail 95 euros. Illégal à nouveau, tout comme des frais de clôture de dossier facturé près de 60 euros.

Pour rappel, l'administrateur de biens est chargé par le bailleur de procéder en son nom à la gestion locative du logement. Ce mandat de gestion est donc rémunéré par le bailleur. Autrement dit, certains administrateurs se livrent à une véritable double facturation.

Quittance / Mandat de gestion