Immobilier : ce que les professionnels ne disent pas Il n'y a pas de pénurie de logements en France

Souvent évoquée comme une des causes de la hausse des prix de l'immobilier, la pénurie de logements en France semble n'être qu'une illusion. En effet, au cours des 25 dernières années, le nombre de logements a augmenté plus vite que la population. Entre 1984 et 2008, le premier a crû de 30%, passant de 25,5 millions à un peu plus de 32 millions, contre 13% pour la seconde.


indice 100 en 1984.
Indice 100 en 1984. © JDN

Alors certes la taille des ménages a diminué, et leur nombre augmenté. Mais de 30% environ depuis 1984, passant de 20,21 millions à 27,12 millions, soit dans les mêmes proportions que le nombre de logements. L'explication ne tient donc pas vraiment.


 

Crise financière / Prix immobiliers