Déficit public de la France : en baisse sur un an

Déficit public En 2015, le déficit de la France s'établit à 77,4 milliards d'euros, en baisse de 8,7% sur un an (+38% sur dix ans). Cela représente 3,5% du PIB. C'est 0,5 point de moins qu'en 2014.

[Mise à jour du 06/09/2016 à 10h57] L'Insee révise à la baisse le déficit public de la France en 2015 de près de 1 milliard d'euros. Il représentait donc 3,5% du PIB, contre les 3,6% précédemment annoncés par l'institut.

Le déficit budgétaire de la France peut s'exprimer en euros et en pourcentage du PIB : 

 Déficit public de la France en valeur : 77,4 milliards d'euros

 Déficit public de la France en % du PIB : 3,5%

Le déficit public correspond au besoin de financement des administrations publiques auquel est ajouté le solde des gains et des pertes des opérations sur swaps (produits dérivés). Le besoin de financement intègre les dépenses courantes de fonctionnement et les opérations de redistribution, mais aussi les dépenses en capital, l'investissement ainsi que les transferts en capital et les impôts en capital. Le déficit public ne doit pas être confondu avec la dette publique.

Déficit public de la France en 2015

Le déficit public atteint 3,5% du PIB en 2015, selon l'Insee. C'est moins que les 3,8% annoncés dans le programme de stabilité 2015-2018 en avril 2015. C'est aussi en-dessous du seuil de 4% recommandé deux mois plus tôt par la Commission européenne, lorsqu'elle a accordé à la France un nouveau délai de deux ans pour redescendre sous le seuil de 3%.

Evolution du déficit de la France

image1
L'évolution du déficit public depuis 1988. © JDN

En 2015, la France est encore loin, très loin, de l'objectif fixé pour 2017 par François Hollande, à savoir un déficit public qui passerait sous la barre des 3%. En effet, il atteint pour l'instant 3,5% du PIB tricolore, soit 0,5 point de moins qu'en 2014.

image1
L'évolution du  déficit public en pourcentage du PIB depuis 1988. © JDN

La dynamique n'en est pas moins positive : depuis 2009, le déficit public de la France ne cesse de diminuer. En cinq ans, il a été divisé par deux en pourcentage de PIB, passant de 6,8% du PIB en 2010 à 3,5% en 2015. Il a perdu 1,7 point rien qu'entre 2010 et 2011, avant de poursuivre son recul régulier.

Insuffisant selon la Commission européenne, qui prévoit un déficit de 3,3% pour la France en 2017, là où Paris vise 2,7%. L'institution affirme que la croissance tricolore qu'elle prévoit pour 2017 (+1,7%) ne permettra pas au gouvernement d'atteindre son objectif.

 Dette publique

 Charge de la dette

 Tous les indicateurs économiques

 

 Lire aussi : Finances publiques : tout sur les finances de l'Etat

Finances publiques / Indicateur économique