Ils ressuscitent des marques oubliées DuBois et fils, remontée grâce au crowdfunding

Lorsque, en 2010, Thomas Steinemann achète DuBois et Fils, une marque horlogère suisse vieille de 230 ans, il est convaincu que banques et investisseurs le suivront pour ressusciter cette marque endormie.

des montres en série limitée, le salut pour l'une des plus anciennes marques
Des montres en série limitée, le salut pour l'une des plus anciennes marques horlogères suisse ? © DuBois et fils

Avec DuBois et Fils, il dispose d'un savoir-faire unique et ancestral en matière d'horlogerie mécanique. Avec cet ADN, il envisage de relancer la marque en la positionnant sur le luxe grâce à des modèles produit en série limitée, et donc susceptible de s'arracher.

Un travail auquel il s'attelle pendant deux ans afin de créer et mettre au point ses produits. Restait à les fabriquer. Et là, c'est le coup de massue. Les longs états de services dans l'horlogerie de ce quinquagénaire ne séduisent pas les investisseurs.

Il ne lui reste alors que les collectionneurs et les fous de montres. C'est à eux qu'il s'adresse à l'automne 2012 en lançant un financement participatif (crowdfunding). Pour attirer des investisseurs, il propose dès 500 francs suisses de dons la possibilité d'acheter à moitié prix une montre d'une valeur de 9 000 francs. Pour des participations plus importantes, de 3 000 à 10 000 francs, le rabais sur les montres est fixé à 70%, avec le droit d'acheter une montre par an pendant plusieurs années.

Tous les acteurs du secteur lui rient au nez. Seulement, cet appel est un succès. Thomas Steinemann rassemble le 1,5 million de francs nécessaires pour lancer la production en cinq mois à peine. Au total, 587 personnes provenant de plus de 20 pays ont financé son projet. Et DuBois et Fils assure disposer d'une liste d'attente de 300 personnes.

Au total, 587 personnes provenant de plus de 20 pays ont financé le projet

Les premières montres de l'horloger sont sorties en juillet 2013. Deux modèles pour femmes et trois modèles pour hommes. Des modèles épurés mais précieux, qui vont à l'essentiel : ni calendrier, ni complications, seulement un écran, deux aiguilles et une petite trotteuse. Autre particularité, chaque modèle fait partie d'une édition très limitée d'au maximum 99 pièces.

Fin 2013, DuBois et Fils avait vendu 260 montres et ses comptes étaient à l'équilibre. Une nouvelle collection a été présentée en mars dernier.

Crowdfunding / Eco réelle portraits