Le monde à l'ère du chômage de masse Les économies avancées frappées de plein fouet

Aucun Etat au monde n'a été épargné par la crise. Mais certaines populations ont eu moins de chance que d'autre : l'Espagne, la Grèce et l'Irlande sont, selon les données du FMI, les trois pays développés où le taux de chômage a le plus explosé entre 2007 et 2011. Respectivement, les hausses sont de 12,4 points, 8,2 points et 9,7 points, pour atteindre des niveaux vertigineux (20,7% en Espagne).

en espagne, le taux de chômage est passé de 8,3% en 2007 à 20,7% en 2011.
En Espagne, le taux de chômage est passé de 8,3% en 2007 à 20,7% en 2011. © JDN

Si les taux de chômage ne sont pas aussi impressionnants et les hausses moins importantes, les travailleurs aux Etats-Unis, en France et au Royaume-Uni ont également souffert, avec des augmentations respectives de 4,5 points, de 1,1 point et de 2,3 points. A noter qu'une fois de plus, l'Allemagne fait figure de bon élève, avec un taux de chômage... en baisse : de 8,8% en 2007, il est passé à 6% en 2011.

aux etats-unis, le taux de chômage est passé de 4,6% à 9,1% entre 2007 et 2011.
Aux Etats-Unis, le taux de chômage est passé de 4,6% à 9,1% entre 2007 et 2011. © JDN

Crise financière / Chômage