Combien coûte le baccalauréat à l'Education nationale Un peu plus d'un euro par copie corrigée

Les frais de jury constituent le principal poste de dépense pour le ministère de l'Education nationale à l'occasion des sessions de baccalauréat.

En 2006, ils représentaient une charge de 22 millions d'euros, soit plus des trois quarts de l'ensemble des coûts engendrés par l'organisation du bac. Il faut dire que l'ensemble des épreuves du baccalauréat génère environ 4 millions de copies.


Officiellement, le taux de rémunération pour la correction d'une copie oscille entre 1,51 et 1,89 euros. Sauf que la correction de 30% des copies n'est en réalité pas indemnisée, puisque le ministère considère que cette tâche s'effectue en partie sur le temps de travail des professeurs. Résultat, à chaque copie corrigée, un examinateur est en réalité rémunéré entre 1,06 et 1,32 euro après abattement.

Pour les épreuves "principales", le barème normal est majoré. Par exemple, en série littéraire, la correction d'une dissertation de philosophie coute 25% de plus que celle d'histoire-géographie.

Evidemment, les épreuves orales sont elles aussi rémunérées. Pour la session 2008, la vacation de quatre heures est rétribuée 37,82 euros. Cependant, les examinateurs qui font passer les oraux d'épreuves facultatives (3e langue en filière ES, par exemple) sont moins bien payés que leur collègues : le taux qui leur est appliqué subit un abattement de 25%.

Autour du même sujet