Ces réglementations qui deviennent de bonnes affaires Les fabricants d'isolants profitent des nouvelles normes thermiques

la laine de roche est un matériau recherché à la fois pour ses propriétés
La laine de roche est un matériau recherché à la fois pour ses propriétés d'isolant thermique et ininflammable. © Rockwool

Conformément au Plan Climat 2004, la France s'est engagée dans la réduction des gaz à effet de serre, avec notamment pour objectif une amélioration de 15% de la performance énergétique dans la construction neuve par rapport à la précédente règlementation. La réglementation RT 2005 cible tous les postes de consommation énergétique, comme l'éclairage ou la ventilation.

Mais les plus grosses économies potentielles se situent dans l'isolation. Du coup, les fabricants de matériaux isolants se frottent les mains. KNAUF Isba, une PME auxerroise spécialiste des panneaux isolants en polyuréthane, a ainsi investi 4,7 millions d'euros en 2005 dans une nouvelle usine en prévision de la nouvelle règlementation. Rockwool, leader mondial de la laine de roche, a lui aussi décidé d'augmenter ses capacités de production de son usine de Saint-Eloy-les-Mines, avec des nouvelles lignes de fabrication spécialement adaptées aux récentes normes. "Il est difficile d'évaluer l'impact de la règlementation sur notre activité, note Gaëtan Fouilhoux. Nous profitons surtout de la bonne santé de la construction".

Ce qui est certain, c'est que la moyenne d'épaisseur des plaques isolantes augmente "On est passé de 60 mm à 80 mm", ajoute Gaëtan Fouilhoux. La société, d'origine danoise, bénéficie de son expérience dans ce pays, où ces isolants épais sont déjà utilisés.

Elle participe également avec 10 autres industriels du bâtiment au collectif "Isolons la Terre contre le CO2", un groupement qui mène des actions de lobbying auprès des pouvoirs publics en vue de renforcer encore les normes en vigueur.

PME