La vidéosurveillance et les lecteurs La conscience tranquille

S'il y a bien une idée qui met tout le monde d'accord parmi les défenseurs de la vidéosurveillance, c'est la règle du "rien à se reprocher". Evidemment, pourquoi se plaindre de caméras de surveillance dans tous les lieux publics si vous ne contournez pas la loi. Claude insiste sur "celui qui n'a rien à cacher ne peut craindre la videosurveillance".

Enfin, toutes les contributions concordent sur un point, le lieu où installer ces caméras. En effet, les sorties d'école, les prisons, les transports, les magasins, les ruelles sont autant d'endroits qui méritent une surveillance accrue. En règle générale, les lieux visés concernent les zones les plus fréquentées et exposées aux risques de dérapages. Michel, de Draguignan, note même que "tous les lieux peuvent justifier ce type d'installation". Son commentaire explicite "Totalement pour" est rejoint par bon nombre d'internautes.

Autour du même sujet