Les produits préférés de la rédaction en 2009 Des références matérielles incompréhensibles

Les références matérielles

le pc portable satellite a500
Le PC portable Satellite a500 © Toshiba

Yves : il n'a pas été bien difficile de trouver ce coup de gueule de l'année 2009. Cela fait tellement de temps que le problème traîne et s'amplifie qu'il mérite ce billet d'humeur. Je râle ici contre les références maladroites et incompréhensibles de nos amis les constructeurs de puces : Intel en tête, mais aussi AMD-ATI et nVidia. 

En 2009, il faut vraiment suivre au jour le jour les derniers produits pour s'y repérer. Un exemple, prenons le cas d'Intel : il y a la gamme Core i7 (940, 920, 870, 860), les Core i5, les Core 2 Q9xxx, Q8xxx et Core 2 Q6xxx, les Core 2 E8xxx, E7xxx, E6xxx, les Pentium E6xxx, E5xxx, les Celeron, les Pentium D... Et je ne garde que les processeurs pour PC de bureau ! Chez les PC portables, il faudrait évoquer les Atom, les Intel Dual Core T4xxx, les Core 2 P7xxx. 

Bon vous l'aurez compris, c'est n'importe quoi. Dans cet enfer de références, les constructeurs revendent parfois d'anciens modèles en changeant le nom, c'est par exemple le cas des cartes graphiques nVidia. La GTS 250 est une GeForce 9800 GTX, elle-même quasi jumelle de la 8800 GTS de 2007. 

ATI-AMD pratique à peu près la même profusion de références. On trouve les Phenom X4, X3 avec les Phenom II X4, X3 et X2 qui eux-mêmes se mélangent avec les Athlon II X4, X3 et X2... Pour le consommateur, pouvoir comparer un modèle avec un autre devient un parcours du combattant. 

Théoriquement, un Core 2 Duo E6750 pourrait vous sembler moins performant qu'un Core 2 Duo E7300. Raté ! les numéros de références ne donnent qu'une indication, et celle-ci est parfois fausse. Mais il devient impossible de tout retenir tellement il y a de produits qui entrent en concurrence.

En plus d'entraîner la confusion, ce cauchemar s'accompagne d'un joyeux méli-mélo au niveau des prix. Au fil des baisses des tarifs, tantôt tel modèle devient plus avantageux, tantôt il s'agit d'un autre. Une situation qui risque malheureusement de durer voire de s'intensifier dans les années à venir.

Car ce n'est pas par pur esprit sadique que les constructeurs multiplient ainsi leurs produits. Non, il s'agit en fait pour eux d'écouler toutes les puces "ratées" qu'ils ont réalisées. Quand le rendement est trop faible, on passe la puce sur une référence différente pour rentabiliser son stock. 

Or, la miniaturisation des puces continue et entraîne de plus en plus de "déchets" et de problèmes de rendements.

AMD / Nvidia