Les deux premiers moniteurs rétro-éclairés LED en test A l'usage

le vled221wn et ses couleurs un peu trop saturées
Le Vled221wn et ses couleurs un peu trop saturées © Viewsonic

Quittons un temps la technique pour accorder un peu de place au domaine du ressenti. Les OSD tout d'abord (ndlr : menus de réglages accessibles via boutons à l'avant du moniteur) sont assez simples d'utilisation, complets mais classiques. 

En termes d'usage à long terme c'est à dire du travail quotidien, le Lenovo se démarque par un plus grand confort en lecture. Moins lumineux, "flashy", il se révèle plus doux pour les yeux, moins fatigant. La position portrait de l'écran est très agréable pour naviguer sur les longs sites Internet ou fichiers textes. En lecture de film en revanche, il ne faut pas hésiter à monter un peu le contraste pour en avoir plein la vue.
Le Viewsonic est lui un écran à conseiller aux joueurs et aux amateurs de films d'action. Les couleurs éclatent, tout semble vif, dynamique. Il vaut mieux, en revanche, désactiver le contraste dynamique pour ne pas trop se fatiguer les yeux après une journée de travail, ou profiter de couleurs plus vraies. 

22 ou 24 pouces

Entre 22 et 24 pouces, si la différence n'est que de 5 cm de diagonale, la résolution elle change beaucoup. Le Lenovo est ainsi Full HD (1900 x 1200) et profitera au maximum des vidéos haute définition. La résolution du Viewsonic (1680 x 1050) est un peu moins fine. Mais la différence se fait surtout lorsqu'on doit animer le tout à l'écran. Un jeu en 1900 x 1200, ou même tout simplement la lecture d'un film en Blu-ray, réclamera bien plus de votre carte graphique qu'une résolution plus modeste. Un élément à garder à l'esprit.  

une scène en hd du dernier batman sur l'écran lenovo
Une scène en HD du dernier Batman sur l'écran Lenovo © Warner Bros
la même scène avec le viewsonic, on remarque la nuance d'éclat des couleurs
La même scène avec le Viewsonic, on remarque la nuance d'éclat des couleurs entre les deux. © Warner Bros

 

Ecran PC