Espionnage industriel : comment protéger vos secrets Sensibiliser les salariés

les formations attirent l'attention des collaborateurs sur ces sujets.
Les formations attirent l'attention des collaborateurs sur ces sujets. © taka - Fotolia

La meilleure parade à la divulgation de vos secrets consiste à mettre en garde ceux qui les détiennent : vos salariés. Idéalement, il ne faut pas attendre qu'une mésaventure vous arrive pour vous y atteler. Ce type de formation suscite généralement un vif intérêt de la part des collaborateurs. "Durant des séances de sensibilisation, nous pouvons pirater le carnet d'adresse d'un BlackBerry connecté au Bluetooth d'un membre de l'auditoire, témoigne Gilles M.. L'effet est garanti."

Calibrer les formations

Bien évidemment, il faut adapter le discours à l'auditoire. Chaque métier est exposé différemment aux fuites d'informations. "Nous apprenons par exemple aux assistantes à répondre au téléphone, témoigne Nicolas Christen. Quand le directeur est en déplacement pour la journée à un salon professionnel en Allemagne, elles doivent se contenter de répondre qu'il n'est pas disponible."

"Durant ces séances, nous pouvons pirater le carnet d'adresse d'un BlackBerry"

Autre exemple : le personnel scientifique, passionné par son métier, se montre prompt à raconter l'état de ses travaux à la première personne qui témoigne un peu d'intérêt. Seule la sensibilisation peut leur faire prendre conscience des risques encourus lors de discussions informelles.

Autour du même sujet