Vérifier les dates de préavis

Le préavis compte lorsque l'on s'engage auprès d'un autre employeur. © Sergejs Rahunoks / 123rf.com
Cela peut sembler logique, et pourtant il faut faire attention de ne pas s'emmêler les pinceaux… Lorsqu'un salarié accepte un nouveau poste, il doit s'assurer au préalable que les dates d'entrée en fonction sont suffisamment éloignées pour lui laisser le temps de démissionner et d'accomplir sa période de préavis. Celle-ci est généralement fixée par la loi (elle équivaut alors à 3 mois pour les cadres en CDI et 1 mois pour les employés techniciens et agents de maîtrise) mais peut aussi être réglementée par convention collective ou par usage dans l'entreprise. Dans tous les cas, sa durée est mentionnée dans le contrat de travail. Dans certaines situations, l'employeur peut exceptionnellement accorder une dispense de préavis sur demande du salarié, mais rien ne l'y oblige.