Relancer : c'est permis et même indispensable

certains recruteurs attendent la relance pour prendre en compte une candidature.
Certains recruteurs attendent la relance pour prendre en compte une candidature. © Ivan Grlic, AKS / Fotolia

La relance est un exercice tout à fait normal voire une démarche attendue : certains recruteurs ne s'intéressent véritablement à la candidature qu'après relance du candidat. "Si vous n'avez pas reçu d'accusé de réception sous huit jours, vous pouvez en prendre prétexte pour solliciter à nouveau votre contact, assure Thierry Verdier. Et on ne sait jamais, votre email a pu vraiment se perdre."

Cela ne veut pas dire que vous aurez une réponse et a fortiori rapidement. Qui dit candidature spontanée dit imprévisibilité. "Je me rappelle avoir un jour adressé une candidature en juin. Je n'ai reçu aucune nouvelle. En janvier, je recevais un appel du DRH Europe qui voulait me rencontrer. Dix jours plus tard j'étais embauché", raconte le consultant. Aider un peu le destin est toutefois conseillé : n'hésitez pas à renvoyer régulièrement un CV mis à jour pour vous rappeler à leur bon souvenir. N'abusez pour autant pas du procédé : changer la police de sa candidature, ce n'est pas la mettre à jour.