Les quatre clés de la motivation en temps de crise

Perte de repères, objectifs inatteignables, inconfort et stress sont le lot quotidien des cadres et des dirigeants. Quelques bonnes pratiques peuvent pourtant les sauver de la démotivation.

Quel est l'impossible challenge à relever pour les entreprises dans la conjoncture actuelle ? "Vouloir augmenter le CA et la marge en réduisant les coûts et les investissements génère stress et démotivation pour les cadres." Les actionnaires nous demandent de réaliser un impossible challenge :

- faire de la rentabilité,

- en augmentant le chiffre d'affaires,

- en réduisant drastiquement les coûts,

- le tout sans investir.

 

L'actualité économique étant particulièrement mouvementée, le pessimisme des collaborateurs vis-à-vis de leur entreprise est plus que jamais une problématique à prendre en considération. De nombreuses d'équipes sont démotivées et le stress gagne les collaborateurs, les cadres ainsi que les tops managers. Chaque entreprise doit se doter des éléments nécessaires pour la motivation de ses collaborateurs.

 

Comment les cadres vivent-ils la conjoncture actuelle dans les entreprises ?

"Nous avons l'impression d'être dans une voiture dans laquelle nous ne regardons que le tableau de bord sans savoir au nous allons". Ce cadre dirigeant d'une entreprise de service résume en une phrase le manque de sens que ressentent les managers et, par effet domino, leurs collaborateurs.

 

Les politiques de réorganisations pilotées sans tenir compte de la vision et de la stratégie moyen terme de l'entreprise génèrent des catastrophes à tous les niveaux :

  1. La fuite des hauts potentiels
  2. La perte de repères et la démotivation à tous les niveaux de l'entreprise
  3. Le manque de fierté et d'appartenance à l'entreprise

 

Voici quatre clés pour renverser la tendance et piloter une stratégie de reconquête de la motivation des collaborateurs, en leur redonnant envie et les projetant dans le futur.

 

Première clé : (Re)-Définir la vision de l'entreprise

Si vous posez la question à dix cadres de votre entreprise : "Quelle est la vision de votre entreprise ?", vous aurez dix définitions différentes. Trop souvent les collaborateurs confondent vision d'entreprise et slogan marketing.

 

Construisez une vision d'entreprise forte basée sur 4 points :

- Quelle est la mission de l'entreprise ?

- Quelle est son territoire (géographique ou par secteur d'activité ou de compétences) ?

- Quelle est son ambition ?

- Quelle est sa différenciation ?

Vous constaterez que ces quatre questions appellent à réflexion et sont nécessaires pour définir ce à quoi contribue l'entreprise et en quoi elle est différente des autres. Google l'a très bien compris et favorise totalement cette perception des choses auprès de ses collaborateurs.

 

Seconde clé : Donner du sens

Donner du sens par la mise en place d'une stratégie moyen terme claire et partagée par tous. L'entreprise doit se définir des enjeux précis et concrets. Ce sont des challenges qu'elle se fixe à moyen terme pour permettre à chacun de voir quel est le chemin à parcourir. Ils seront découpés en objectifs courts termes et définis pour chaque équipe dans l'entreprise.

 

Troisième clé : Créer une culture d'entreprise forte

Il est nécessaire aujourd'hui de réaffirmer les valeurs qui font le fondement de la culture d'une entreprise. Ces valeurs doivent être minutieusement choisies et expliquées. Elle doivent en outre être sous-tendues par des règles, des principes d'actions clairs et précis applicables à chacun dans l'entreprise. Partager les valeurs, les faire vivre et pouvoir les objectiver par des principes d'actions, sont les premiers éléments pour créer synergie et sentiment d'appartenance.

 

Quatrième clé : Communique en interne

Nos collaborateurs doivent être rassurés, ils doivent être resitués au centre de l'entreprise, ils ont besoin d'être reconnus et valorisés.

 

Pour motiver les collaborateurs et leur redonner envie et fierté, rien de tel que la communication. Le premier reproche que les cadres et leurs équipes font à leur entreprise est le manque d'écoute et de communication interne : "Nous apprenons les décisions importantes par  nos clients ou par l'externe". Communiquez en permanence et de façon récurrente sur la vision, la stratégie et les enjeux, les valeurs et les principes clés de l'entreprise.

 

Certaines entreprises ont dédié un journal interne à ces thématiques, d'autres ont réalisé des "flash  écrans" sur les ordinateurs pour rappeler en permanence ces éléments. La grand-messe reste également un moment important pour faire vivre ces éléments auprès du plus grand nombre pour que le même message passe auprès de tous au même moment. Faites vivre cette communication et n'hésitez pas à faire appel à des professionnels pour que cela reste un élément marquant et pérenne pour chacun. L'affichage et le rappel de l'ensemble des ces éléments dans chacun des documents-clés de l'entreprise permettent de maintenir une forte motivation : livrets d'accueil, documents d'entretiens annuels, vidéos de présentation du président, rappels au cours des formations...


Conclusion

L'exemplarité étant la première qualité managériale à posséder, il est bien évident que cette action doit se faire par le haut et doit être pilotée et portée par le Président-directeur général de l'entreprise et son comité de direction. La gestion de la crise interne ou externe demande une prise de recul et une vision objective et globale qui, accompagné par un professionnel donne des résultats exemplaires.

Autour du même sujet