Le stage de fin d'études, un tremplin pour votre premier emploi !

Étudiant en dernière année d'école d'ingénieur, de commerce ou d'université, vous vous apprêtez à rechercher votre stage de fin d'études. Dernière ligne droite avant la vie active, ce stage est détermine très souvent la nature de votre premier CDI.

Voici quelques conseils pour trouver le stage qu'il vous faut:

1. Construire son avenir professionnel

A diplôme égal, c'est souvent l'expérience  qui fait la différence. Il faut donc choisir son stage avec attention car il peut être un tremplin vers un premier emploi. Les stagiaires représentent un véritable vivier de candidats pour les entreprises. Cette période de 5 à 6 mois s'assimile à une période d'essai et permet ainsi aux recruteurs de vérifier les compétences et le comportement du stagiaire.
Ainsi, privilégiez les annonces qui indiquent "stage de pré-embauche" et renseignez-vous sur les statistiques de l'entreprise (% stages transformés en CDI). Cela peut être indiqué sur le site carrière de l'entreprise. Vous pouvez également poser la question en entretien.

2. Préparer sa recherche de stage

N'attendez pas la dernière minute pour débuter votre recherche. Vous devez la commencer dans l'idéal trois mois minimum avant la date du début du stage. Avant d'envoyer votre CV à de nombreuses entreprises, définissez au mieux votre projet professionnel. Posez-vous les bonnes questions: Quels métiers, quels secteurs, quels types d'entreprises vous intéressent en particulier?  Vous pourrez ainsi cibler votre recherche et communiquer à l'entreprise vos aspirations professionnelles de façon cohérente et persuasive. Ayez une préférence pour les entreprises qui vous donneront la possibilité de vous impliquer, avec des missions autonomes et motivantes, dans un environnement riche de transmission d'expertise pour développer vos compétences.

Deuxième étape: Rédigez votre CV et votre lettre de motivation. De nombreux conseils sont publiés sur les sites d'emploi. Le JDN propose par exemple des modèles de lettre de motivation. N'hésitez pas à faire relire vos documents par un consultant en recrutement (l'Apec le propose gratuitement). Lors de l'envoi de votre candidature, vous pouvez personnaliser davantage votre lettre de motivation pour qu'elle soit vraiment en adéquation avec l'offre ciblée. Les recruteurs apprécient les lettres de motivation qui ont été "travaillées", gage de motivation pour l'entreprise visée.

Dernière étape avant d'envoyer votre candidature, vérifiez le mail d'accroche. Il doit être clair, agréable et professionnel.

Faites attention à votre messagerie. Adieu votre le fond de Rap destinée aux copains ! Si un recruteur vous laisse un message, soyez réactif en le recontactant si possible le jour même.

Contrôlez également votre e-réputation. Les recruteurs peuvent vous "googleliser." Les images ou textes vous concernant un peu "borderline" sont à bannir.
Complétez et rendez attractif votre profil sur Linked in, le réseau social incontournable du moment, avec si possible des recommandations. Partagez, commentez des articles du secteur et des métiers qui vous intéressent et pourquoi pas, lancez des discussions sur ces sujets. Bref, rendez-vous visible de façon professionnelle sur la toile.


3. Être multi-canal

Pour multiplier vos chances, utilisez différents axes de recherche. Dans un premier temps, pensez à votre réseau, en contactant vos propres relations, le service stage et les anciens élèves de votre établissement. Vous pouvez également solliciter et développer vos contacts via les réseaux sociaux (Linked In, FaceBook, Twitter, ...).
Recherchez également les nombreuses offres publiées sur les pages carrière des entreprises.
Dans un deuxième temps, explorez les sites d'emplois et stages généralistes (Regionjob, Monster, l'Etudiant, ...) et spécialisés (pour l'informatique par exemple les jeudis.com).
Enfin, rencontrez des entreprises lors de forums de recrutement, salons virtuels (SeeKube par exemple), ateliers CV /simulation entretien et conférences  organisés par votre école ou université.

4. Être pertinent en entretien

Vous venez de décrocher votre premier entretien. Il est essentiel de préparer en amont ce rendez-vous. Renseignez-vous au maximum sur l'entreprise (son origine, ses métiers, ses implantations, sa culture d'entreprise, ses valeurs, son style de communication, ses ambitions, ...). Lors de l’entretien, prenez des notes. Cela montrera votre rigueur et votre professionnalisme. Posez les bonnes questions (détails du poste, quel pôle/service, rattachement hiérarchique, composition de l'équipe, ...) et éviter les pièges.  Anticiper les questions classiques telles que "comment vous voyez vous dans 5 ans?" "Quels sont vos atouts? Vos axes d'améliorations?"
Eviter d'aborder la question indemnités de stage au premier entretien sauf si le recruteur vous en parle. Si vous postulez dans une entreprise qui gère des projets internationaux, attendez-vous à passer une partie de l'entretien en anglais. Le plus important est de rester naturel, souriant, curieux et pertinent dans vos réponses. De nombreux sites emploi communiquent des conseils sur l'entretien. Entraînez-vous !
Enfin, prévoyez une tenue vestimentaire en adéquation avec le style de l'entreprise et arrivez quelques minutes avant l'entretien. En cas d'imprévu qui risque de vous faire arriver en retard, prévenez votre interlocuteur.

5.  Transformer son stage en premier emploi

Vous avez trouvé votre stage de fin d'études et espérez un CDI à la clé. Votre implication et votre progression seront des atouts pour proposer votre candidature à un emploi vers la fin de votre stage (1 ou 2 mois avant la fin). N'hésitez pas à demander des feedbacks de votre maître de stage sur l'évaluation des missions qui vous ont été confiées. Soyez proactif et prenez des initiatives à bon escient. Dans un monde économique et technologique qui évolue en permanence, les entreprises recherchent avant tout des collaborateurs adaptables, autonomes et force de proposition. Faites vos preuve. Si votre maître de stage a apprécié votre travail, il appuiera votre candidature auprès du service RH.

Autour du même sujet