Formation à distance : la formation réinventée

Au cours des dernières années, le monde du travail s'est considérablement digitalisé. Pour le jeune professionnel comme pour le confirmé, il faut désormais s’adapter en créant et en maintenant tout au long de sa vie les conditions de son employabilité. Et la formation à distance a une belle carte à jouer.

La formation à distance offre un ensemble d’opportunités inédites et en phase avec les contraintes des entreprises et les aspirations des professionnels. Son coût, inférieur à celui de la formation en présentiel, est sans doute un atout majeur.


Des formations à la carte


Le succès grandissant de la formation à distance s’explique par la richesse et la qualité de son offre, par la pertinence et le sérieux de ses méthodes d’enseignements. Mais ce qui fait d’abord la réussite de ce modèle c’est la qualité des enseignements dispensés et du suivi des étudiants.

La digitalisation des enseignements et des supports et l’intégration des réseaux sociaux dans les formations sont, par ailleurs, gage de personnalisation, d’échanges enrichis et d’une pédagogie plus ludique et plus interactive. Ainsi, les plateformes pédagogiques en ligne permettent aux étudiants d’interagir avec les enseignants via la vidéoconférence et d’utiliser des supports d’enseignement favorisant un apprentissage "gamifié", grâce au procédé de gamification. Les réseaux sociaux permettent un échange entre étudiants, de pair à pair et facilite la co-construction des savoirs et savoir-faire.

La formation à distance c’est aussi bien sûr l’opportunité de suivre ou de reprendre des études en étant maître de son temps et de ses priorités. En outre, c’est aussi la flexibilité, la liberté de choisir le lieu et le support de son apprentissage. En journée, en soirée après le travail, pendant ses vacances, sur un ordinateur ou une tablette, l’étudiant est acteur à part entière de sa formation.


Une employabilité à la carte


Que l’on soit étudiant ou en poste depuis vingt ans, travailler son employabilité est un enjeu majeur. L’idée est simple : rester en phase avec un marché du travail qui évolue sans cesse. Pour y parvenir, la formation à distance offre encore toutes les garanties de la réussite.

Car la formation à distance c’est aujourd’hui une offre qui couvre l’ensemble des métiers, propose toutes formes de formations, diplômantes ou qualifiantes, et donne un accès facilité à nombre de métiers et secteurs pénuriques (c'est notamment le cas de certains Moocs qui permettent de sourcer vers des métiers en tension).

Que l’on soit en activité ou au chômage, la formation à distance ouvre la possibilité à tous de se reconvertir vers un métier passion, pâtissier, fleuriste, décorateur ou encore esthéticienne. C’est aussi un moyen de "rester à la page" sur des métiers comme le graphisme, la mode ou l’informatique.

Formation en ligne, en alternance et en entreprise, théorique et pratique, la palette de la formation à distance est aujourd’hui complète.


Une responsabilité et une autonomie renforcée


En optant pour une formation à distance, l’apprenant prend une décision forte. Celle de se former de façon guidée et encadrée mais aussi de façon autonome. Il est acteur et moteur de sa formation. Un grand nombre d’outils et d’occasions lui sont proposés pour s’évaluer et se donner les moyens de réussir mais, plus qu’ailleurs, il est pleinement responsable de sa réussite.


Les entreprises doivent entrer dans la danse


Pour nombre d’entreprises, l’enjeu de la formation est stratégique. Pour autant, beaucoup reste à faire pour que celles-ci intègrent systématiquement la formation à distance dans leur offre de formation. Curieux car, outre un coût nettement inférieur aux dispositifs en salle, ces formations offrent des opportunités inédites.

Ainsi, en les proposant à leurs collaborateurs, les entreprises peuvent mettre en place des plans de formation s’adressant à un grand nombre de personnes, le modèle étant scalable et bien souvent finançable grâce au CPF (compte personnel de formation, en vigueur depuis le 1er janvier 2015).

Autre argument de poids : la flexibilité. Difficile de faire mieux puisque c’est l’entreprise qui choisit les créneaux, le lieu et le rythme qui conviennent. Idem pour ce qui est des objectifs d’apprentissage et de la mesure des résultats.

Il est donc temps que les entreprises considèrent la formation à distance à sa juste valeur, comme un vecteur de la digitalisation de leurs RH et de la formation de leurs collaborateurs.


Autour du même sujet