10 conseils pratiques pour manager son boss

Votre boss vous évalue, vous attribue d'éventuelles promotions et augmentations, distribue les projets et octroie les ressources. Il est donc impératif de savoir le manager. A moins que vous ne préfériez que d'autres s'en chargent à votre place...

Pour être crédible, commencez par être un contributeur performant et un équipier exemplaire. Et par ailleurs, certaines attitudes vous aideront à retenir l'attention votre patron :
- Soyez autonome et dans la mesure du possible laissez votre supérieur hiérarchique tranquille.
- C'est d'abord en étant initiant le succès vous-même que vous contribuerez à la réussite des autres, plus qu'en vous impliquant dans des manœuvres douteuses de séduction ou de manipulation. Laissez cela à ceux qui ne managent rien du tout et qui compensent en essayant de tirer des ficelles dérisoires. 

- Demandez lui son avis, son appui (c'est valorisant). Faites lui valider vos projets avant de les officialiser, cela vous évitera souvent de mauvaises surprises.Proposez du reporting spontanément. Plus vous informez votre patron (sans entrer dans des détails dont il n'a que faire), moins il risquera de nourrir de l'anxiété à propos de ce que vous faites ou ne faites pas.

- Quand vous rencontrez des problèmes, n'ayez pas peur de le prévenir (le pire étant de ne rien dire en espérant que cela ne se verra pas. Mais si vous sollicitez son aide, venez toujours quand même avec des pistes de solutions. 

- Respectez les règles et les échéances. Évitez d'être systématiquement en retard : la plupart des patrons pensent que c'est un signe d'insubordination, comme si vous cherchiez à le défier pour contester son autorité... 
- Sachez accueillir une critique de sa part sans vous justifier. Au contraire (mais seulement quand vous êtes sincèrement d'accord avec la critique) reconnaissez vos erreurs et prenez des engagements concrets pour progresser.

- Créez de la valeur pour vos collègues, en remplissant bien votre part du contrat. Ce qui est bon pour l'équipe est bon pour votre manager et donc pour vous ! Soyez donc un bon équipier, rendez service, et communiquez volontiers en transverse.

- Investissez tout votre espace, ne soyez pas timoré. Affirmez vos opinions, n'ayez pas peur d'argumenter vos convictions. Oser confronter son patron est un talent qu'il faut absolument acquérir pour manager son boss.- Choisissez d'être discret et efficace. Restez tranquille, concentré, déterminé. Faites des propositions et faites preuve d'initiatives.

Prenez soin de votre patron

Votre boss a besoin comme tout le monde de respect et d'estime véritable : exactement comme vous, il ou elle a horreur des hypocrites et des flatteurs. Soyez donc sincère ! 
Il a également besoin de feed-back positif de votre part,de suggestions d'améliorations. Une relation, quelle qu'elle soit, se construit d'abord à partir de confirmations et de validations. Ensuite seulement viennent éventuellement les critiques constructives (à manier évidemment avec précaution quand elles s'adressent à votre patron !)
N'oubliez pas de lui fournir des opportunités génératrices de valeur en le faisant jouer sur son bon côté : à vous de lancer de bonnes balles, qu'il aura plaisir à frapper pour marquer des points. Faites en sorte que ces balles marquent des points sur votre score et ce sera parfait !

Pas de manipulations

Évitez les mails scuds où vous mettez en cause les autres, en arrosant au passage plein de destinataires. Au contraire, dites tout le bien que vous pensez des autres. Et s'il arrive parfois que vous soyez témoin d'une médisance, intervenez pour la faire interrompre, ou bien allez vous en, quittez la pièce. Vous n'avez rien à faire là. Si vos collègues vous aiment où ont besoin de votre compagnie, ils apprendront à être positifs en votre présence.

Osez vous faire respecter

Comme vous, vos collègues sont à peu près normaux et de bonne volonté, pour peu qu'ils se sentent traités convenablement. Et votre boss ne fait pas forcément exception à la règle. Si vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde que votre patron, il vous suffit d'exprimer votre désaccord. Pour cela, faites une contre proposition, montrez en quoi le processus relationnel qu'il instaure vous semble inadapté. Enfin, si vous faites une proposition, faites en sorte que celle-ci soit claire.


     

Autour du même sujet