Pourquoi rejoindre une start-up ?

Les start-up attirent de plus en plus de jeunes diplômés. Pouvoir évoluer dans un univers innovant, dynamique et participer à des projets qui ont du sens sont des éléments qui séduisent ceux qui ne trouvent plus forcément leur place dans les grandes entreprises.

Flexibilité et agilité
La flexibilité est le maître mot de la réussite en start-up. Il faut construire, apprendre, tester en permanence. Aucun jour ne se ressemble. Le travail en start-up est à l’exact opposé du travail dans une grande entreprise traditionnelle, où tout est structuré et où il faut se plier aux codes. Les start-up cherchent des travailleurs flexibles et capables de s’adapter à la charge de travail. 

Les employés d’une start-up, savent que dans ce type de structure on n’occupe pas uniquement le poste pour lequel on a été embauché. Les fiches de poste sont par nature flexibles. Les limites du poste se définissent peu à peu selon les besoins de l’entreprise, son environnement, les compétences disponibles, les projets. Les collaborateurs qui y travaillent savent écouter leurs clients, réajuster le produit pour répondre à leurs exigences, innover tant dans les produits et services délivrés que dans les pratiques de management, ne pas réfléchir en heures de travail mais en projets. Ainsi, en start-up on se demande souvent "Qui parle de ma boîte ?", "Qui sont les nouveaux arrivants sur mon marché ?", "Comment ajuster mon produit ?', etc.

Dans les start-up, on trouve un cocktail de personnes passionnées par leur métier et notamment des développeurs informatiques. Souvent atypiques, autodidactes et un peu geek, ces profils ne trouvent pas leur place dans les entreprises où les codes sont différents et où il n’existe pas autant de flexibilité, d’autonomie et de liberté. Ces passionnés de langages de programmation cherchent à se perfectionner en permanence, connaître les meilleures pratiques dans leur domaine et s’adapter à l’évolution rapide des technologies. Les start-up permettent aux développeurs de valoriser leur expérience et prendre des décisions qui ont des impacts directs sur le produit.

Un écosystème dynamique et une ambiance de travail unique
Les start-up sont des environnements débordants d’énergie. Il s’agit de petites structures en perpétuel mouvement, dont la capacité de croissance est 30% supérieure à celle d’une entreprise traditionnelle. Le risque d’échec est quant à lui très élevé (80% d’entre elles ne sont pas rentables) mais si la structure décolle, les choses peuvent aller très vite et les employés doivent pouvoir suivre ce rythme. La start-up a donc besoin de personnes dans l’action, capables de prendre des décisions de manière efficace et rapide.

Souvent, les bureaux sont agréables, on y trouve des salles de détente, une cuisine collective, des jeux. La décoration est design, les espaces sont ouverts. Ce cadre de travail unique et stimulant permet aux employés de donner le meilleur d’eux-mêmes. De plus en plus d’entreprises françaises s’inspirent d’ailleurs de ces espaces réaménagés pour fidéliser leurs salariés et attirer de nouveaux talents tout en cultivant leur marque employeur.

Apporter sa pierre à l’édifice d’un projet innovant
Les start-up sont des viviers d’innovation et c’est souvent cet argument qui fait rêver les nouveaux arrivants. Faire de la veille sur les nouveautés, les concurrents, les dernières tendances, découvrir de nouveaux outils sont autant d’éléments qui séduisent les adeptes de la technologie. Les personnes qui rejoignent les start-ups sont ultra connectées et ont une excellente culture des technologies de l’innovation.

Les startups ont généralement des objectifs ambitieux. Elles souhaitent concrétiser une idée innovante, par exemple en développant une technologie pour créer un produit ou un service qui n’existe pas encore ou pour améliorer un produit ou service déjà existant. Si le projet réussit et que la startup décolle, chaque employé pourra être fier d’avoir contribué concrètement à son succès.

Des métiers qu’on ne trouve pas ailleurs
Les "start-uppers" ont une grande autonomie, prennent vite des responsabilités et sont très polyvalents. On trouve dans les start-up des métiers qu’on ne trouvera jamais dans une grande entreprise. C’est le cas du "Bras droit du CEO" qui consiste à assister l’entrepreneur tant dans la communication que les tâches commerciales et les techniques pour accélérer la croissance de la start-up. On trouve aussi des Growth hacker, des profils à mi-chemin entre le marketeur et le développeur qui utilisent des pratiques non conventionnelles pour accélérer la croissance de la start-up. Ou encore des CHO : Chief Happiness Officer ou Responsable du bonheur en charge du bien-être des salariés et de la culture d’entreprise.

Rejoindre une start-up c’est avant tout démarrer une aventure humaine incroyable. Vous rencontrerez des profils atypiques, brillants, passionnés. L’agilité et l’expertise que vous développerez vous seront utiles tant sur le plan personnel que professionnel. Il se pourrait même que cette expérience fasse naître en vous l’envie de créer votre propre entreprise !

Innovation / Evolution